Strasbourg

L1 (J38) : Un nul qui arrange tout le monde entre Strasbourg et Lorient

L1 (J38) : Un nul qui arrange tout le monde entre Strasbourg et Lorient©Panoramic, Media365

, publié le 23 mai

Alors que Chalobah a répondu à l'ouverture du score de Diallo, Strasbourg et Lorient se quittent sur un résultat nul qui permet aux deux clubs de se maintenir.

Respectivement quinzièmes et dix-septièmes avec le même nombre de points, de victoires, de nuls et de défaites, Strasbourgeois et Lorientais pouvaient tomber à la place de barragiste en cas de concours de circonstances défavorable. Alignées en 5-3-2, les deux formations appréhendaient la prise de risque, et ne parvenaient pas à dépasser la ligne médiane balle au pied. Dans un premier quart d'heure brouillon, on vit surtout Ludovic Ajorque, Dimitri Liénard et Fabien Lemoine montrer l'exemple par des récupérations viriles. A la 18eme minute, au moment où les Merlus commençaient à prendre un commencement de supériorité collective, Stefan Mitrovic allongea côté droit.

Ajorque en voulait plus que Morel

Frédéric Guilbert chercha Habib Diallo dans l'axe, et le Sénégalais lança son compère d'attaque en profondeur. Résistant à Trevoh Chalobah puis taclant le ballon devant un Jérémy Morel trop tendre, Ajorque remit le ballon sur Diallo, qui n'eut plus qu'à pousser de la tête au fond de la cage ! La rage de son meilleur buteur venait de permettre aux Alsaciens de prendre la mène, et la confiance avec. Affichant dès lors davantage de maîtrise, les hommes de Thierry Laurey ont fait tourner avec efficacité et sang-froid, fermant les espaces sans aller presser lors des rares moments de possession morbihannais, alors même que les visiteurs se retrouvaient dix-huitièmes suite à l'égalisation de Nantes contre Montpellier. Sous l'eau jusqu'à la pause, les Merlus auraient pu boire la tasse peu après la reprise, quand Julien Laporte a trouvé l'herbe de La Meinau trop haute, et fait la tondeuse les pieds en avant sur Diallo. Le Sénégalais aurait pu sortir sur civière, mais il s'est vite relevé et Madame Frappart n'a adressé qu'un carton jaune au défenseur morbihannais. Dans la foulée, le généreux Jérôme Hergault a profité d'une poussette idiote d'Anthony Caci pour obtenir un coup-franc excentré, entre la surface et le poteau de corner.

La belle inspiration de Le Fée

Brillamment, Enzo Le Fée le jouait fort, au sol et en retrait. Entre le point de penalty et la ligne des 5,50m, Trevoh Chalobah a mis l'intérieur du gauche en opposition, battant Eiji Kawashima sur la droite ! La première frappe cadrée des visiteurs était gagnante ! Comme sur le tacle de Laporte, Madame Frappart se montrait clémente à l'heure de jeu, après un vilain tampon de Lionel Carole sur Lemoine, qui obligeait le capitaine lorientais à sortir se faire soigner sur le côté... Déjà averti en première période, le couloir alsacien a failli rentrer prendre sa douche en avance.

Un partage des points qui n'a jamais aussi bien porté son nom

« Pas de mauvaise blague ! », imploraient Thierry Laurey et Christophe Pélissier le long de leur banc. La défaite de Brest faisant leurs affaires, les deux formations se sont alors appliquées à se neutraliser jusqu'à la fin des 90 minutes, sanctuarisant ainsi leur place en Ligue 1 la saison prochaine. Tout est bien qui finit bien. Pour le spectacle, on repassera quand les spectateurs seront de retour !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.