SPAL

Serie A : Le sacre de la Juventus Turin retardé par sa défaite chez la SPAL

Serie A : Le sacre de la Juventus Turin retardé par sa défaite chez la SPAL©Media365

, publié le 13 avril

La Juventus Turin a raté une occasion de valider son 8eme titre de championne d'Italie consécutif, en s'inclinant sur le terrain de la SPAL samedi (2-1). Les Bianconeri avaient largement fait tourner entre les deux manches de leur quart de finale de Ligue des Champions contre l'Ajax Amsterdam.

La Juventus Turin devra attendre au moins 24 heures pour s'assurer de son 8eme titre consécutif en Serie A. Elle n'avait besoin que d'un point lors de son déplacement chez la SPAL samedi. Mais elle s'est inclinée sur la pelouse du club de Ferrara (2-1), qui a fait un grand pas vers son maintien avec ce succès (13eme avec 7 points d'avance sur le premier relégable). Avec une équipe très remaniée entre les deux manches de son quart de finale de Ligue des Champions contre l'Ajax Amsterdam, la formation de Massimiliano Allegri n'avait clairement pas fait de l'obtention du titre dès cette semaine une priorité. Il a ainsi donné du temps de jeu à Paolo Gozzi Iweru ou Grigoris Kastanos, titulaires pour leur toute première apparition avec l'équipe première de la Juve. Hans Nicolussi et Stephy Mavididi sont eux entrés en cours de jeu.

La Juve sacrée sans jouer dimanche ?

Elle menait néanmoins à la pause, grâce à l'ouverture du score heureuse de Moise Kean. Le néo-international italien s'est trouvé sur la trajectoire d'un tir de Joao Cancelo pour inscrire son 4eme but consécutif en Serie A, son 6eme en 8 apparitions en championnat cette saison (0-1, 30eme). Sans Mario Mandzukic, Blaise Matuidi, Cristiano Ronaldo ou Miralem Pjanic, laissés au repos à Turin, alors que Wojiech Szczesny, Leonardo Bonucci, Alex Sandro ou Federico Bernardeschi étaient sur le banc, les Bianconeri ont craqué en seconde période. Kevin Bonifazi a d'abord égalisé de la tête sur corner (1-1, 49eme). C'est le capitaine Stefano Floccari qui a donné la victoire aux siens à la conclusion d'u beau mouvement collectif (2-1, 74eme). Nicolussi (67eme) et Paulo Dybala (72eme) avaient pourtant sollicité Emiliano Viviano pour remettre la Juve devant au score. Peine perdue pour les Turinois, qui seront sacrés sans jouer dimanche si Naples ne gagne pas sur le terrain du Chievo Vérone. Sinon, il faudra attendre la venue de la Fiorentina au Juventus Stadium le week-end prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.