Saint-Étienne

L1 : Saint-Etienne remporte une folle course-poursuite à Nantes et débarque sur le podium

L1 : Saint-Etienne remporte une folle course-poursuite à Nantes et débarque sur le podium©Media365
A lire aussi

, publié le 10 novembre

Mené deux fois au score en première période, Saint-Etienne s'est finalement imposé à Nantes ce dimanche (2-3). Les Verts enchaînent ainsi un 6eme match sans défaite et se retrouvent sur le podium de L1, un mois après avoir été lanterne rouge, dépassant au passage des Nantais qui en sont à quatre revers de suite en championnat.

Le debrief
Lanterne rouge de L1 au coup d'envoi du derby contre Lyon début octobre, le premier match de Claude Puel sur le banc, Saint-Etienne se retrouve désormais sur le podium (3eme). Les Verts ont remporté un match particulièrement animé à Nantes ce dimanche (2-3) et enchaîné ainsi un 6eme match sans défaite en championnat, le 9eme toutes compétitions confondues. Ils dépassent au passage les Canaris, maintenant 8emes. Les hommes de Christian Gourcuff en sont à quatre revers de rang en L1 et ont gâché la fête de la Brigade Loire, qui ont célébré leurs 20 ans avec de nombreux tifos tous plus beaux les uns que les autres et des fumigènes craqués en fin de rencontre. Mais leurs joueurs n'ont pas réussi à leur offrir un succès comme cadeau d'anniversaire.



Les Nantais ont pourtant fait ce qu'il fallait offensivement dans un premier acte emballant d'intensité et de qualité technique. Ils régalaient par leurs enchaînements et ont logiquement marqué deux buts, pour mener deux fois au score. Mais ils ont aussi été sanctionnés de leurs largesses défensives, en particulier dans les couloirs, et les Stéphanois ont recollé à chaque fois au tableau d'affichage. Bien en place, agressifs sans ballon, les Verts sont montés en puissance techniquement au fil des minutes. Jusqu'à rejoindre les vestiaires sur un score de parité somme toute logique. A la reprise, l'ASSE a choisi de laisser l'initiative aux Nantais et s'est par moments contenté de subir. Mais elle s'est appuyé sur un Stéphane Ruffier encore impérial et un soupçon de réussite pour tenir le coup face à des Canaris qui ont poussé en ordre désordonné au cours d'une seconde période où le rythme est sérieusement retombé.

Saint-Etienne a surtout piqué sur l'un de ses rares contres bien menés pour arracher la victoire grâce à Denis Bouanga, auteur d'un doublé. Quatre tirs cadrés, trois buts : les Verts ont fait preuve d'une rare efficacité sur la pelouse de La Beaujoire. Acculés dans leur camp en fin de match, ils ont tenu bon en mettant tout le monde au travail, y compris les joueurs offensifs, et ont obtenu au forceps un succès précieux. Sur les six dernières journées, l'ASSE n'est rien de moins que la meilleure équipe de L1. Impressionnant, surtout à reconsidérer où était cette équipe au début de l'automne. Tout l'inverse de Nantais en chute libre, même si le contenu de ce qu'ils ont proposé dimanche valait certainement mieux. Pour l'instant, ça ne leur coûte pas leur place dans le Top 10. Mais il ne faudra pas traîner pour relancer la machine après la trêve internationale.
L'instant T :
65eme minute, corner pour Nantes. Pallois s'élève plus haut que tout le monde au premier poteau pour reprendre le centre de Blas. Mais le défenseur des Canaris trouve la barre de Ruffier. Dans la foulée, Blas est à nouveau au service pour Simon, qui a tout son temps pour allumer dans un angle fermé. Mais le gardien de l'ASSE est solide pour s'interposer et capter le ballon en deux temps. Une centaine de secondes plus tard, les Verts ont puni les Nantais en contre.
Les buts
14eme minute (1-0)
Excentré sur la droite, Blas repique dans l'axe et lance Benavente dans le dos de la défense. En une touche, il retrouve intelligemment Blas en retrait, prenant au passage Moukoudi à contre-pied. Seul aux six mètres, le milieu offensif des Canaris a tout son temps pour allumer Ruffier, qui ne peut que toucher le ballon.

22eme minute (1-1)
La défense nantaise dégage mal un ballon qui traîne dans sa surface. Hamouma en hérite et décale sur la droite Honorat, qui ajuste son centre vers le second poteau. Blas est lobé et battu dans les airs par Trauco, dont la tête piquée laisse Lafont sans réaction sur sa ligne.

26eme minute (2-1)
Kolodziejczak manque son contrôle sur une longue passe de Boudebouz plein axe. Ça profite à Blas, qui s'échappe sur la droite avant de temporiser pour servir Louza en retrait. Seul à l'entrée de la surface, le milieu nantais ouvre son pied et trompe Ruffier avec le concours involontaire de Moukoudi, qui dévie sa frappe au passage.

34eme minute (2-2)
M.Camara écarte sur la gauche vers Trauco, qui se met rapidement en position de centre. Son ballon est déposé dans le dos de la défense nantaise, et surtout de Pallois, vers Bouanga, seul aux six mètres pour reprendre de la tête. Sa reprise piquée bat Lafont à bout portant.

67eme minute (2-3)
Contre stéphanois mené par Boudebouz, qui lance idéalement Bouanga d'une belle passe entre deux. L'ancien Nîmois s'échappe dans le dos de Basila et se présente face à Lafont. Il cherche à ouvrir son pied, mais son tir est dévié au départ par Girotto, auteur d'un retour désespéré, et prend le gardien nantais à contre-pied.
Les tops et les flops
Denis BOUANGA (7)
Dans la folle remontée en cours de l'ASSE au classement, Denis Bouanga prend sa part, avec désormais trois buts et deux passes décisives sur les quatre derniers matchs de championnat. Pas forcément brillant dans le jeu, l'ancien Nîmois a fait preuve d'une efficacité froide sur ses deux tirs cadrés du match. Un danger constant par sa vitesse et ses appels tranchants.
Miguel TRAUCO (7)
Miguel Trauco tient probablement son match-référence sous le maillot de l'ASSE. Aligné à la gauche d'un 3-4-3 qui sied à ses qualités, il a mis un quart d'heure à bloquer son couloir gauche. Une fois fait, il s'est libéré offensivement et a fini la première période avec un but puis une passe décisive au compteur. Solide au retour des vestiaires.
Thomas BASILA (3)
Thomas Basila a vécu une rencontre compliquée sur le côté droit. Régulièrement trop loin au marquage, il a laissé trop de latitude à Trauco sur le deuxième but stéphanois et s'est fait prendre par l'appel de Bouanga dans son dos sur le troisième. Pas plus en vue offensivement, avec un apport minimal et des imprécisions techniques au bout de ses débordements.
La feuille de match
NANTES - SAINT-ETIENNE : 2-3
Stade de la Beaujoire (30 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse bonne
Arbitre : M.Turpin (6)

Buts : Blas (14eme) et Louza (26eme) pour Nantes - Trauco (22eme) et Bouanga (34eme et 67eme) pour Saint-Etienne

Avertissements : Girotto (45eme) pour Nantes

Expulsion : Aucune


Nantes
Lafont (4) - Basila (3), Girotto (4), Pallois (5), Ch.Traoré (5) puis Moutoussamy (79eme) - Louza (6), Ab.Touré (cap) (5) - Blas (6) puis Youan (86eme), Benavente (5) puis Ab.Bamba (70eme), Simon (5) - K.Coulibaly (4)

N'ont pas participé : Olliero (g), Prado, Abeid, Krhin
Entraîneur : C.Gourcuff


Saint-Etienne
Ruffier (cap) (7) - Debuchy (6), Moukoudi (4), Kolodziejczak (3) - Honorat (6), Youssouf (6), M.Camara (5), Trauco (7) - Boudebouz (5) puis Nordin (68eme), Hamouma (4) puis Khazri (57eme), Bouanga (7) puis Diousse (81eme)

N'ont pas participé : Moulin (g), G.Silva, Lo.Perrin, Beric
Entraîneur : C.Puel

Vos réactions doivent respecter nos CGU.