Saint-Étienne

EA Ligue 1 Games : L'OM retrouve le sourire, Sainté fait le spectacle

EA Ligue 1 Games : L'OM retrouve le sourire, Sainté fait le spectacle©Media365
A lire aussi

, publié le 19 juillet

En battant respectivement les Girondins de Bordeaux et Montpellier, Marseille et Saint-Etienne ont décroché leur ticket pour la finale de l'EA Ligue 1 Games. Dimitri Payet et Mathieu Debuchy se sont distingués avec un doublé.

Ayant choisi de s'exporter du côté des Etats-Unis afin de développer la marque Ligue 1 à l'international, la LFP ne doit pas regretter les demi-finales de la première édition de l'EA Ligue 1 Games qui se tient à Washington. Le spectacle a été au rendez-vous à l'Audi Field avec une avalanche de buts (9 en deux rencontres) et une finale rêvée entre l'Olympique de Marseille et l'AS Saint-Etienne dans la nuit de lundi à mardi prochain.

Sainté et Montpellier font le show

Les Verts ont d'abord montré la voie au terme d'un match spectaculaire contre Montpellier. Au jeu du mano a mano qui s'est joué jeudi soir, ce sont les hommes de Ghislain Printant qui en sont sortis vainqueur. Après une première demi-heure plutôt équilibrée, Mathieu Debuchy a forcé le verrou héraultais avec une frappe lourde sous la barre (1-0, 33eme). Le latéral droit stéphanois avait d'ailleurs des envies offensives puisqu'il s'est payé le luxe d'inscrire un doublé et d'ouvrir les portes de la finale aux siens à quinze minutes du terme. Car oui, dans cette première demie, les deux équipes ne se sont pas lâchées d'un crampon pendant plus d'une heure. Mené au score, Montpellier a renversé la vapeur en l'espace de 8 minutes grâce à l'égalisation de Vitorino Hilton (37eme) puis à un penalty transformé de Gaëtan Laborde juste avant la pause (45eme). Une joie de courte durée puisque Rémy Cabella a remis les deux équipes à égalité (53eme) avant que Loïs Diony ne scelle la victoire forézienne (83eme).

Payet joue les leaders techniques

En finale, Saint-Etienne affrontera donc Marseille qui s'est sorti du piège bordelais. Dans une rencontre à fort accent américain avec les propriétaires des deux clubs, l'OM a du s'en remettre à Dimitri Payet. Le meneur de jeu marseillais a pris les choses en main pour retourner une situation bien mal engagée après l'ouverture du score des Girondins par l'intermédiaire de Pablo sur un corner (1-0, 39eme). Humiliés lors de leurs deux premiers matchs amicaux, les Marseillais ont trouvé les ressources nécessaires pour ne pas subir un nouvel accroc et offrir à André Villas-Boas sa première victoire en tant que coach du club olympien face à une équipe professionnelle (L'OM avait déjà gagné contre les U23 de Stoke City). Il ne leur a fallu que 5 minutes. D'abord suite à une récupération de Kevin Strootman qui a parfaitement lancé Payet (1-1, 52eme) puis sur une déviation de l'international français après un centre à ras terre de Bouna Sarr (1-2, 57eme). Sans Thauvin blessé, Marseille se rassure quelque peu même si la tête sur la barre de Mexer à dix minutes de la fin aurait pu tout relancer dans cette demi-finale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.