Saint-Étienne

L1 : Saint-Etienne est déjà affûté

L1 : Saint-Etienne est déjà affûté©Media365
A lire aussi

Vincent DEGREMONT, publié le 10 août

Cohérent collectivement, Saint-Etienne a signé une victoire logique sur la pelouse de Dijon (2-1) en ouverture de la saison de Ligue 1.

Le debrief
Après avoir réussi à sauver la peau du DFCO dans un barrage épique, Antoine Kombouaré a choisi de raccrocher sa casquette. De nombreux hommes de base du tacticien kanak l'ont imité : Allain, Abeid, Haddadi, Kwon, Rosier, W.Saïd, Yambéré et Sliti. Sans recrue de taille, Stéphane Jobard, novice à ce poste, hérite donc d'une opération maintien qui s'annonce déjà très compliquée... Si Ruffier a réalisé plusieurs arrêts décisifs et que l'ASSE aurait pu se retrouver en infériorité numérique peu après la demi-heure de jeu, le résultat semble logique compte tenu des difficultés bourguignonnes dans l'animation. De nombreux ballons envoyés de loin faute de mieux, quelques percées de Sammaritano et des centres ne trouvant pas preneur, une poignée de contres rageurs à la fin de la partie, et c'est tout. Dijon semble encore plus faible que la saison passée, et quand on songe que le club dirigé par Olivier Delcourt s'est sauvé au prix d'un barrage épique, cela inquiète forcément.

Comparé à son homologue, Ghislain Printant a des problèmes de riche et doit composer avec un effectif qui a vu arriver Aholou, Bouanga, Boudebouz ou encore Trauco. Les quatre étaient titulaires en terre de moutarde et la mayonnaise a pris ! Dans un 4-2-3-1 amovible, où les quatre joueurs offensifs ont constamment interchangé et dézoné, l'ASSE a proposé de superbes séquences, grâce à des passes rapides, précises, et donc à cette complicité tactique. Impressionnante lors du premier acte, Saint-Etienne a choisi ensuite de subir avec un bloc plus bas composé d'un milieu à quatre devant la défense. Athlétiquement, techniquement, psychologiquement, la formation stéphanoise se positionne comme l'une des grosses cylindrées du championnat. Déjà le Printant pour les Verts ?


L'instant T :
On joue la 34eme minute. Après avoir fait le break et montré à son hôte qu'elle le surclassait collectivement, l'ASSE éprouve le besoin de souffler, connaît un temps faible et recule. A la suite d'un centre mal repoussé, Ruffier, qui a repoussé quelques frappes les minutes précédents, se voit battu sur une tête d'Ecuele-Manga au second poteau alors qu'il est resté collé au premier. D'un réflexe pas si innocent qu'il en a l'air, Debuchy empêche le ballon d'aller dans la cage. M.Léonard choisit alors de ne sortir qu'un carton jaune au latéral, en plus du penalty qui s'impose. Il y avait pourtant annihilation claire d'un but qui semblait tout fait, et le destin de la rencontre aurait forcément changé en cas d'expulsion...
Les buts
6eme minute (0-1)
But de Saint-Etienne ! Khazri lance Hamouma dans le dos d'Amalfitano d'un astucieux piqué. Laissé seul par la défense, l'ailier droit regarde où se situe le gardien, feinte le centre, et dévie finalement en une touche de l'extérieur pour lober magnifiquement Runarsson et ouvrir le score !

11eme minute (0-2)
But de Saint-Etienne ! Du gauche, Boudebouz dépose un coup-franc de 38 mètres collé à la touche au point de penalty, où Aholou devance Ecuélé-Manga pour dévier du bout du crâne. Croisée, la tête bat Runarsson sur la gauche !

35eme minute (1-2)
But de Dijon ! Après un penalty concédé par Debuchy, Tavares décide de prendre ses responsabilités. Le Cap-Verdien transforme la sanction, partant à petites foulées avant d'ouvrir le pied droit alors que Ruffier est parti sur la gauche !
Les tops et les flops
Romain HAMOUMA (7)
Joueur sous-coté et valeur sûre de la Ligue 1, le milieu offensif installé à Saint-Etienne depuis 2012 a fait étalage de toute sa vista, écœurant les latéraux bourguignons. Auteur d'une ouverture du score somptueuse, le joueur de 32 ans a affiché une grande fraîcheur dans les courses et s'est montré très complice avec Khazri et Boudebouz. Déjà en harmonie, le trio promet de régaler les supporters des Verts cette saison !
Jean-Eudes AHOLOU (6)
Plein d'envie, il a laissé derrière lui sa saison galère à Monaco, et prouvé qu'il pouvait être le duettiste de Yann M'Vila par sa capacité à couper les offensives et trouver la verticalité sur les relances. Auteur d'un tacle décisif empêchant Sammaritano de frapper au but, il a également fêté sa première cape de la plus belle des manières, s'imposant dans les airs au cœur de la surface pour offrir le break à sa nouvelle équipe.
Didier NDONG (4)
Frustrée, la défense dijonnaise a souvent fait tourner avant d'allonger loin devant, envoyant au charbon les pauvres Jeannot et Tavares. C'était criant, il manquait une courroie de transmission au DFCO. Et, lorsque les adversaires attaquaient, Ndong a souvent été effacé par la qualité technique du milieu des Verts. Pas toujours concentré, il a lancé Khazri sur une touche catastrophique juste avant la pause. Fort heureusement pour ses oreilles et les murs du vestiaire bourguignon, Ecuélé Manga a rattrapé le coup. A seulement 25 ans, le Gabonais paraît déjà sur la pente descendante d'une carrière plus si prometteuse.
La feuille de match
DIJON - SAINT-ETIENNE : 1-2
Stade Gaston-Gérard, Dijon (14 334 spectateurs)
Temps agréable - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Léonard (4)

Buts : Tavares (35eme sp) pour Dijon - Hamouma (6eme) et Aholou (11eme) pour Saint-Etienne

Avertissements : Debuchy (33eme) et Aholou (46eme) pour Saint-Etienne

Expulsion : Aucune


Dijon
Runarsson (5) - Alphonse (5), Ecuele Manga (6), S.Coulibaly (4), Chafik (4) - Sammaritano (5) puis B.Soumaré (67eme), R.Amalfitano (4), Ndong (4), M.Baldé (4) puis J.Keita (45eme) (4) - Tavares (cap) (4), Jeannot (4) puis Loiodice (77eme)

N'ont pas participé : Ntumba (g), Aguerd, Barbet, R.Philippe
Entraîneur : S.Jobard


Saint-Etienne
Ruffier (6) - Debuchy (5), Moukoudi (6), Perrin (cap) (5), Trauco (5) - Aholou (6) puis Nordin (70eme), M'Vila (5) - Hamouma (7) puis Beric (78eme), Boudebouz (5), Bouanga (5) - Khazri (6) puis Z.Youssouf (58eme)

N'ont pas participé : Moulin (g), Palencia, Nade, Diony
Entraîneur : G.Printant

Vos réactions doivent respecter nos CGU.