Rennes

Libre, Mehdi Zeffane ne ferme aucune porte

Libre, Mehdi Zeffane ne ferme aucune porte©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le 15 juin

En fin de contrat avec Rennes, Mehdi Zeffane ne va pas rester en Bretagne. En pleine préparation pour la CAN, l'Algérien souhaite tenter l'aventure à l'étranger.

Toute l'Algérie n'a d'yeux que pour Andy Delort. L'attaquant montpelliérain a été appelé en renfort par Djamel Belmadi pour rejoindre les Fennecs et leur rassemblement à Doha. Arrivé vendredi, il a participé à son premier entraînement ce samedi et a retrouvé des têtes connues de Ligue 1 comme celle de Mehdi Zeffane. Mais les heures du latéral droit dans le championnat de France sont comptées. En fin de contrat avec le Stade Rennais, il ne prolongera pas l'aventure après quatre saisons en Bretagne. « J'ai passé quatre années là-bas, avec des hauts et des bas. Mais je pense que ça m'a beaucoup aidé au niveau de la maturité, a-t-il déclaré à Foot Mercato. J'ai eu des discussions avec le club pour éventuellement prolonger mon bail là-bas. Mais comme je l'ai dit il y a quelques semaines, j'ai envie de découvrir l'étranger....par curiosité déjà. »

Zeffane : « J'ai fait le tour à Rennes »

A 27 ans et après 90 matchs à Lyon et Rennes, le natif de Sainte-Foy-lès-Lyon veut donc connaître quelque chose de nouveau. Il avoue compter sur la Coupe d'Afrique des Nations en Egypte pour se montrer et ainsi attirer des recruteurs. Enfin de nouveaux puisqu'à écouter le polyvalent latéral, les discussions sont loin d'être au point mort depuis la fin de la saison. « Je ne me ferme aucune porte. Il y a des discussions avancées, très avancées même, avec certains clubs européens ou autres. Je vais prendre le temps de me poser et de bien réfléchir pour choisir la bonne destination. Ma priorité est de jouer à l'étranger. Il y a des championnats que j'apprécie beaucoup comme l'Espagne, l'Angleterre, l'Allemagne et l'Italie. Ce sont de beaux championnats. » Dans l'idéal, Mehdi Zeffane aimerait bien trouver son nouveau point de chute avant la CAN. Avec l'ouverture de la compétition dans une semaine, le temps presse même si la précipitation semble exclue du vocabulaire de l'Algérien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.