Reims

L1 (J15) : Marseille toujours sans idée face à Reims

L1 (J15) : Marseille toujours sans idée face à Reims©Media365
A lire aussi

Julien Pereira, publié le 2 décembre

Intéressant en première période, décevant en seconde mais toujours incapable de multiplier les dangers offensivement, l'Olympique de Marseille a concédé le nul, ce dimanche, à domicile, face au Stade de Reims. Et stagne à la cinquième place du classement de Ligue 1.

Le debrief
Les Marseillais avaient beau tenté de minimiser la large défaite subie à Francfort, jeudi, en Ligue Europa, elle a pourtant et probablement eu un impact sur sa prestation du jour, ce dimanche, face au Stade de Reims. Avec ses cadres mais sans Kevin Strootman, convalescent et remplaçant au coup d'envoi, l'OM a retrouvé un peu de solidité, et même un poil d'ambition, du moins en première période. Le jeu phocéen a penché à droite, dans le sillage de Bouna Sarr, son joueur le plus remuant, mais a encore manqué de finalité, puisque le problème de l'attaquant de pointe ne sera pas résolu de sitôt.

Au coeur d'une défense rémoise encore exemplaire de rigueur, d'intensité et de justesse, Valère Germain a parfois manqué d'explosivité ou de puissance pour faire la différence sur les quelques bons ballons qu'il a reçus lors du premier acte. Souvent dos au but, encore tiraillé entre son attrait pour la construction et son rôle de buteur, l'ancien attaquant de l'AS Monaco a étendu sa disette, qui dure depuis le 26 septembre dernier désormais. Elle sera de plus en plus difficile à enrayer, sous une pression de plus en plus importante d'une partie des supporters marseillais, qui l'a sifflé au moment de sa sortie, à 20 minutes du terme de la rencontre, en même temps qu'elle a conspué le nouvel entrant, Kostas Mitroglou.

L'attaquant grec, lui, n'a même pas eu l'occasion de les dissiper puisqu'entre-temps, la tendance et la confiance a changé de camp. A vrai dire, elle s'était déjà inversée dès l'entame de la deuxième période. Edouard Mendy, remarquable durant les 45 premières minutes, n'a plus eu grand-chose à faire lors des 45 suivantes. Et les Rémois, confortés et en pleine confiance, ont exploité sans conclure les failles ouvertes par la lassitude marseillaise, sa crispation aussi. Il fallait certainement minimiser la défaite européenne, mais il ne faudra surtout pas voir ce match nul comme un bon point.
Le film du match
2eme minute
Première occasion marseillaise. Dans son couloir droit, Bouna Sarr adresse un bon centre au deuxième poteau. Ocampos contrôle de la poitrine, tente de déstabiliser son vis-à-vis et enchaîne avec une frappe, trop écrasée, captée facilement par le portier rémois.

5eme minute
Aux abords de la surface, Luiz Gustavo tente une frappe du pied gauche. Le rebond perturbe Mendy, qui repousse le ballon vers Ocampos. Au duel avec Foket, l'Argentin ne s'impose pas suffisamment pour pouvoir reprendre.

9eme minute
Konan adresse un superbe centre et trouve Chavarria, dont la reprise de la tête est mal ajustée. Au-dessus.

19eme minute
Sur corner, Payet trouve au premier poteau Rami, dont la reprise de la tête est puissante. Mendy, vigilant, repousse.

25eme minute
Nouveau centre intéressant de Bouna Sarr. Germain arrive lancé mais ne parvient pas à tromper le gardien adverse, qui capte facilement le ballon.

30eme minute
Sur un coup franc plein axe à 27m du but adverse, Payet parvient à envoyer son ballon au-dessus du mur mais Mendy réussit une superbe horizontale.

40eme minute
Doumbia est trouvé dans l'axe et tente de tromper Mandanda, côté ouvert. Le portier marseillais veille au grain.

48eme minute
A plus de 25m, Luiz Gustavo tente une frappe puissante du pied gauche mais il ne trouve pas le cadre.

55eme minute
Coup franc intéressant pour Reims, excentré côté gauche. Cafaro envoie un ballon fuyant dans la boîte. Aucun de ses coéquipiers ne parvient à le dévier. C'est capté par Mandanda.

64eme minute
Sakai déclenche une course vers le but et est servi par Maxime Lopez. Le Japonais enclenche une frappe du pied droit mais le ballon passe au-dessus de la cage rémoise.

83eme minute
Sur un coup franc excentré à gauche, Doumbia envoie un missile et oblige Mandanda à réussir un arrêt réflexe sur sa ligne.

83eme minute
A 25 mètres, Ojo hérite d'un ballon venu de la gauche et décoche une superbe frappe. Le ballon rebondit à quelques centimètres du poteau droit de Steve Mandanda.
Tops et flops

TOP 3

On le sait, Bouna SARR a encore une marge de progression, notamment sur l'aspect défensif. Mais lorsque l'Olympique de Marseille a la possession du ballon, l'ailier reconverti latéral peut aussi être l'un des plus remuants. L'ancien joueur du FC Metz a multiplié les courses dans son couloir et ses centres ont souvent trouvé preneur.

L'organisation défensive rémoise est excellente. Au Vélodrome, elle a surtout reposé sur un excellent Edouard MENDY. Vigilant dans les airs, il a parfaitement repoussé les tentatives les plus dangereuses. En première période, il a notamment réussi une superbe horizontale sur un coup franc de Payet.

Prestation XXL de Yunis ABDELHAMID. Sa vigilance de tous les instants, sa sérénité défensive et sa justesse à la relance ont largement contribué à la belle performance d'ensemble du Stade de Reims.


FLOP 3

Rudi Garcia a collé Jordan Amavi en tribunes et n'avait pas beaucoup d'autres choix que d'installer Hiroki SAKAI dans le couloir gauche. Pas suffisamment à l'aise, le Japonais n'a rien apporté offensivement, hormis une frappe non cadrée, peu après l'heure de jeu. Son vis-à-vis n'a pourtant pas eu beaucoup d'influence. Résultat, le jeu phocéen a considérablement penché à gauche et l'OM s'est vite retrouvé à court d'idées.

Préféré à Oudin pour animé le côté droit, Sheyi OJO n'a pas saisi sa chance. Maladroit, l'espoir anglais a multiplié les mauvais choix et gaspillé de nombreux contres, notamment en deuxième période. Il gagnerait à lever la tête plus souvent et à anticiper, au lieu de tomber dans la précipitation. Il a failli faire oublier tout cela avec une frappe qui a fait trembler tout le Vélodrome en fin de match. Dommage.

Peu de présence dans la surface, moins de participation à la construction offensive et toujours pas de but, comme depuis le 26 septembre dernier : la galère continue pour Valère GERMAIN. Et maintenant, il va aussi devoir relever la tête sous la défiance d'une partie des supporters marseillais, puisqu'il a reçu quelques sifflets lors de sa sortie.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Rainville a choisi de laisser beaucoup de place au jeu, et c'est probablement l'approche qu'il fallait adopter pour cette physionomie de rencontre. En revanche, certaines fautes ont mis en danger l'intégrité physique des joueurs et auraient mérité d'être sifflées, notamment en première période. Il a parfaitement compensé en deuxième période.
La feuille de match
L1 (J15) : MARSEILLE - REIMS : 0-0
Stade Orange Vélodrome 
Temps sec - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Rainville (5)

Buts : aucun pour Marseille - aucun pour Reims

Avertissements : Maxime Lopez (57eme), Thauvin (83eme) pour Marseille - Cafaro (61eme) pour Reims

Expulsion : Aucune


Marseille
Mandanda (6) - B.Sarr (6), Rami (5), Rolando (5), Sakai (3) - Luiz Gustavo (5) M.Lopez (5) puis Sanson (71eme) - Thauvin (4), Payet (cap) (5), Ocampos (4) puis Strootman (88eme) - Germain (3) puis Mitroglou (69eme)

N'ont pas participé : Pelé (g), B.Kamara, Caleta-Car, Njie
Entraîneur : R.Garcia


Reims
E.Mendy (7) - Foket (5), Engels (6), Abdelhamid (7), Konan (6) - Romao (cap) (5), Chavalerin (6) - Ojo (3) puis Suk (85eme), Cafaro (5) puis Ndom (79eme), Doumbia (5) - Chavarria (4) puis B.Dia (71eme)

N'ont pas participé : J.Carrasso (g), Disasi, Metanire, Oudin
Entraîneur : D.Guion

Vos réactions doivent respecter nos CGU.