Real Madrid

Real Madrid : Zinedine Zidane n'a pas peur pour son avenir

Real Madrid : Zinedine Zidane n'a pas peur pour son avenir©Media365
A lire aussi

, publié le 21 janvier

Malgré l'humiliante élimination de la Coupe du Roi par une équipe de troisième division, Zinedine Zidane n'a pas peur pour son avenir.

Dans le chaos résultant d'une élimination indigente face à une D3 en Coupe d'Espagne mercredi soir, Zinedine Zidane est resté calme après une défaite annonciatrice de tempête face à Alcoyano, qui a pourtant évolué à dix pendant la rencontre. La position du Français a été remise en question ces derniers temps et ce dernier revers ne manquera pas d'augmenter la pression sur ses épaules déjà chargées, mais ZZ essaie de garder la tête froide. "On dit des choses quand on perd", a déclaré Zidane après le match. "Je suis calme, je pense que les joueurs voulaient gagner quand ils étaient sur le terrain. Mon avenir ? Nous devrons voir ce qui va se passer dans les prochains jours. Je pense que [les joueurs croient encore en moi]. Nous avons essayé. Nous avons fait de bonnes choses cette saison, mais pas récemment", a ajouté Zizou en conférence de presse, lui qui compte toujours sur le soutien de ses hommes.

Zidane accepte la responsabilité de la défaite

"Vous devez demander aux joueurs s'ils reçoivent le message, mais je pense que c'est le cas". Lorsqu'on lui a demandé s'il se sentait responsable de la situation, Zidane a accepté sa responsabilité. "Je pense que c'est ma responsabilité en tant qu'entraîneur", a déclaré le Français. "C'est du football. Vous devez tenter votre chance. Le ballon ne voulait pas rentrer et maintenant, eh bien, nous sommes sortis." Zidane sait que le Real Madrid traverse une période mouvementée. "La vérité est que nous avons essayé", a-t-il asséné lorsqu'on lui a demandé si le résultat était un échec. «Nous avons eu des occasions, mais ces choses peuvent arriver. C'est une période difficile, nous sommes sortis. Nous devions faire plus, nous ne l'avons pas fait. Mais nous avons essayé.", a-t-il insisté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.