RB Leipzig

Leipzig - Upamecano : "L'allemand à seize ans, ce n'était pas facile"

Leipzig - Upamecano : "L'allemand à seize ans, ce n'était pas facile"©Media365
A lire aussi

, publié le 22 septembre

Il est un des nouveaux tubes en équipe de France : Dayot Upamecano a déjà été buteur en sélection, dès sa deuxième cape contre la Croatie (4-2). Le défenseur de Leipzig s'efforce de garder les pieds sur terre, en se rappelant notamment ses débuts.



Dayot Upamecano a accordé une interview à beIN SPORTS lundi, où il est notamment revenu sur son excellente intégration en équipe de France : "C'était une grande surprise, j'ai pratiquement fait toutes les sélections de jeunes et le château était un rêve. Je l'ai réalisé, et ce n'est que le début. Je vais continuer de travailler, ça s'est très bien passé, le coach et les coéquipiers m'ont donné confiance. Ça ne pouvait qu'aller bien, même si tout n'était pas parfait. Je ne peux qu'être fier, j'ai fait deux matchs entiers, ce n'est pas donné à tout le monde. J'ai marqué dès mon deuxième match, je suis très fier. Je vais encore et toujours continuer de travailler, j'en suis conscient." La convocation d'Upamecano est intervenue dans la foulée de la demi-finale de Leipzig en Ligue des Champions.

Les Allemands, battus par le PSG (0-3), profitent du défenseur français pour la quatrième année de suite, alors que celui-ci n'a que 21 ans. Il se souvient de son arrivée à Salzbourg, en Autriche, l'autre club de Red Bull : "Apprendre l'allemand à seize ans, ce n'était pas facile. Mais il y avait des Chinois et des Japonais, alors ça allait mieux car eux aussi apprenaient. Notre traducteur nous a beaucoup aidés, il nous a mis en confiance. Et j'ai demandé à ma famille de m'accompagner à Salzbourg, c'était très important. Je n'étais pas seul au centre, ils sont venus et ça s'est très bien passé." Quant à son positionnement décalé en équipe de France, Upamecano confirme qu'il est prêt à jouer partout : "Je joue dans l'axe en club, le coach en équipe de France m'a demandé si je pouvais aller à droite, j'ai dit oui. Je jouerai où il me met, ça ne me dérange pas !"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.