PSG

Le message de Kylian Mbappé (PSG) : " On joue à 11, pas à 4 "

Le message de Kylian Mbappé (PSG) : " On joue à 11, pas à 4 "©Media365
A lire aussi

, publié le 16 janvier

Auteur d'un doublé dans son ancien jardin avec le PSG (1-4), Kylian Mbappé a appelé les médias à moins de focaliser sur les attaquants parisiens.

Kylian Mbappé s'est arrêté au micro de Canal + après la large victoire du Paris Saint-Germain à Monaco (1-4), ce mercredi, en match retard comptant pour la 15ème journée de Ligue 1. Auteur d'un doublé, le champion du monde français a appelé tous les observateurs à moins se focaliser sur les stars offensives du club de la capitale.

Mbappé : « Les 4 fantastiques, ce n'est pas notre truc »

« On a remis les pendules à l'heure ? Pas forcément. Avec tout ce qui s'est passé après-match, on voulait montrer qu'on était une bonne équipe et que ça arrive qu'on se fasse accrocher et qu'une équipe vienne faire un bon match au Parc. On est contents, car avec des matches de cette intensité ça nous fait du bien et nous fait progresser. On parle trop du 4-4-2 ? Je trouve surtout qu'on parle un peu trop des quatre de devant. On joue à 11 et non à 4. Les quatre fantastiques, ce n'est pas notre truc. On laisse les superlatifs pour les gens de dehors, » a-t-il expliqué. « On est conscients des efforts qu'on doit faire, mais c'est sur la durée qu'on va les montrer. Le premier but non célébré ce soir ? C'est normal. Il faut respecter, car j'ai été formé ici. »

Tuchel : « Chaque match est différent »

Thomas Tuchel analysait aussi ce succès avec beaucoup de mesure, toujours sur Canal +. « Il y a toujours des choses à améliorer, encore et toujours. Mais c'est le défi. Avec un match avec un résultat pas satisfaisant pour nous comme dimanche, on devait montrer qu'on pouvait s'améliorer et avoir la capacité physiquement. On a montré qu'on pouvait avoir la possession, on a fait des erreurs mais on a montré des bonnes choses. On a changé un peu la couverture, Di Maria était peut-être un peu plus bas mais ce n'était pas le plan. On trouve des espaces différents parce que chaque match est différent. » Une façon de rappeler que ce second round contre le club princier n'avait rien à voir avec le premier, il y a trois jours, au Parc des Princes (3-3).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.