Nice

L1 (J38) : Delort envoie Nice en Ligue Europa Conférence

L1 (J38) : Delort envoie Nice en Ligue Europa Conférence©Media365

, publié le 21 mai

Fort d'un triplé en huit minutes, Andy Delort a permis à Nice de s'imposer à Reims lors de cette 38eme et dernière journée de Ligue 1 (2-3). Les Aiglons terminent en 5eme position de Ligue 1 et iront en Ligue Europa Conférence.



Bredouilles au soir de la 37eme journée, les Niçois pouvaient espérer chiper la qualification pour la Ligue Europa Conférence à Strasbourg, voire même la Ligue Europa tout court à Rennes. Les Rémois eux, jouaient sans pression, pour le plaisir et leurs supporters.

Enthousiastes, profitant du retour d'Hugo Ekitike dans le 11 de départ, les hommes d'Oscar Garcia ont fourni leur prestation collective la plus aboutie de la saison. Et comme, en face, les protégés de Christophe Galtier manquaient singulièrement de cohésion, le meilleur artilleur rémois en a profité dès la 8eme. Sur une relance de Dante, Amine Gouiri a voulu orienter en une touche sur Melvin Bard et s'est raté. A l'affût, Ekitike a contrôlé, levé la tête et enchaîné d'une frappe sèche et du coup de pied des 20 mètres. Benitez a plongé sur la droite, mais la balle était déjà derrière lui !

Moins de 10 minutes plus tard, une délicieuse talonnade d'EB.Touré a déchiré la charnière azuréenne. Servi dans la course sur la gauche, Kamory Doumbia a enroulé des 22 mètres du droit, trouvant le soupirail opposé comme dans un rêve ! Le break était fait.

Des Niçois moribonds...

Seuls Khéphren Thuram et Bard surnageaient dans le collectif niçois. A la 21eme, le latéral - auteur de montées incisives dans son couloir - s'est appliqué pour centrer au sol et au point de penalty. A la réception, Justin Kluivert a repris fort du gauche en se retournant. Des poings, Pedrag Rajkovic a repoussé en corner la seule réaction azuréenne du premier acte.

Sur 14 confrontations contre Reims, Christophe Galtier en avait gagné 13 jusque-là. A la pause, on ne voyait pas comment il pourrait reprendre trois points dans la Cité des Sacres. Encore moins à la 55eme, après 4 changements sans effet. Pire, à la 67eme, Kluivert ne daignait pas taper dans la main d'Evann Guessand, son remplaçant. Irrespectueux et symptomatique d'une équipe sans complicité.


Jusqu'au dernier quart d'heure illuminé par Delort !

Mais en marchant sur le pied d'Andy Delort alors que l'international algérien n'avait plus le ballon, Yunis Abdelhamid a offert le penalty de l'espoir aux visiteurs. Et Delort a décidé de se faire justice lui-même en croisant fort du droit au sol. Rajkovic a touché le ballon pas si bien placé, mais trop puissant ! On disputait alors la 74eme, et deux minutes plus tard, Thuram a remonté la balle, décalant Gouiri sur la gauche de la surface. Le milieu a continué son effort pour emmener les défenseurs rémois sur une fausse piste, et laisser la passe du meneur de jeu derrière lui pour Delort. D'une douzaine de mètres face à la cage, le n°7 niçois a repris du gauche et enroulé en pleine lucarne ! Un doublé... et bientôt un triplé en 7 minutes !

Formé au sein du Stade de Reims - qui ne lui a pas donné sa chance - Bilal Brahimi, revanchard, s'est enfoncé sur la droite de la surface avant de centrer. Légèrement dévié par Thomas Foket, le ballon est retombé au second poteau, où l'homme

providentiel de l'OGCN a repris victorieusement de la tête, et ce malgré une faute de Maxime Busi ! Transfigurés dans le dernier quart d'heure, les Azuréens ont renversé la table. La défaite de Strasbourg leur permet de se qualifier en Ligue Europa Conférence la saison prochaine !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.