Naples

Serie A : La dolce vita de Naples

Serie A : La dolce vita de Naples©Media365
A lire aussi

, publié le 26 septembre

Vainqueurs de Cagliari ce dimanche en match décalé de la 6eme journée de Serie A, les Napolitains caracolent en tête du championnat transalpin avec six succès en autant de rencontres.



Luciano Spalletti aurait-il trouvé la recette magique pour faire tourner à plein régime le Napoli ? La question mérite d'être posée au vu du début de saison en fanfare des Partenopei. Après deux premières journées tranquilles en apparence, passées sans encombre contre Venezia (2-0), puis chez le Genoa (1-2), le SSC Napoli passait son premier réel grand test face à la Juventus. Menés 0-1, les Napolitains ont trouvé les ressources nécessaires pour renverser la vapeur et finalement remporter cette première grosse affiche de la saison en Serie A (2-1). Un match référence. Par la suite, Victor Osimhen et ses coéquipiers ont enchaîné trois victoires consécutives en championnat sans encaisser le moindre but.

Tout sourit aux Partenopei

Après les deux cartons infligés à l'Udinese (0-4) et à la Sampdoria de Gênes (0-4), Naples a fait mordre la poussière à Cagliari ce dimanche en match décalé de la 6eme journée de Serie A. Avec six succès en autant de sorties, le club de Campanie caracole en tête du championnat. Seul le Milan AC d'Olivier Giroud et Mike Maignan suit la cadence des Gli Azzurri, deux points plus bas au classement. Face aux Sardes, la solution a été trouvée par l'ancien Lillois Victor Osimhen lors du premier quart d'heure de jeu (1-0, 11eme). Le but du break est venu sur penalty du récent champion d'Europe avec la Nazionale, Lorenzo Insigne (2-0, 57eme).

Un Napoli à forte consonnance Ligue 1

Outre ces deux protagonistes qui ont dansé ensemble sur la piste d'athlétisme entourant la pelouse du Stadio Diego Armando Maradona après le second but, plusieurs connaissances de Ligue 1 ont participé aux débats. L'ex-gardien de but niçois, David Ospina, l'ancien milieu de terrain marseillais André Zambo Anguissa ainsi que l'ex-Messin Kalidou Koulibaly étaient tous titulaires dans les rangs napolitains. L'élément offensif formé à Bordeaux, Adam Ounas, est pour sa part entré en jeu pour le dernier quart d'heure. Quant aux deux anciens Stéphanois, Faouzi Ghoulam et Kévin Malcuit, ils n'ont pas participé au succès acquis aux dépens de Cagliari. Le premier soigne une lésion musculaire tandis que le second est resté cantonné sur le banc.

Dimanche prochain, Naples tentera la passe de sept en Serie A sur la pelouse de la Fiorentina, actuellement 5eme du classement de l'autre côté des Alpes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.