Nantes

Nantes - Kombouaré : "On reste malades"

Nantes - Kombouaré : "On reste malades"©Media365
A lire aussi

, publié le 14 février

La magie du football... Alors que Nantes semblait englué dans une crise insoluble, Antoine Kombouaré a offert une victoire à ses Canaris dès son arrivée sur le banc, dimanche à Angers (1-3, 25eme journée de Ligue 1).



Antoine Kombouaré évoque "une belle surprise" au moment de commenter la victoire de Nantes à Angers, pour sa première sur le banc des Canaris en remplacement de Raymond Domenech, et après quinze rencontres sans succès en championnat (pire série de l'histoire du club) : "Je voulais un début de match conquérant, et on mène vite 2-0... Puis on a plié la partie alors que c'était redevenu compliqué. Il faudra la même entame samedi. On s'attendait à souffrir, on a beaucoup insisté sur ce début de match et les joueurs ont répondu, ce qui facilite le résultat. Ils ont montré qu'ils n'avaient pas peur. L'équipe reste malade, l'objectif demeure le maintien et ce n'est pas atteint."

Moulin : "Je me sens impuissant, j'ai honte"

Toujours classés au 18eme rang, celui du barragiste en fin de saison, les Canaris reviennent à un point de Lorient (qui compte un match de moins). "On sait qu'on est fragiles, j'ai entendu des joueurs adverses dire qu'on était morts, j'ai donc prévenu les miens à la mi-temps, poursuit l'ancien coach du Paris Saint-Germain ou de Toulouse. Je ne sais pas s'ils seront capables de refaire ces bonnes choses la semaine prochaine, mais ce résultat donne du répit."


A l'inverse, le ton de la conférence de presse de Stéphane Moulin était particulièrement dépité : "C'est encore une entame catastrophique, c'est même pire que d'habitude... Je me sens impuissant, ce n'est pas faute de prévenir. A priori, je ne parle pas bien français. Je vais voir ce que je peux faire. J'ai juste honte. J'assume, je suis le premier responsable, mais ça devient un peu lassant." Le SCO n'a gagné qu'un seul de ses sept derniers matchs en Ligue 1.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.