Metz

Lille et Metz n'ont rien fait pour le gagner / L1 (J13)

Lille et Metz n'ont rien fait pour le gagner / L1 (J13)©Media365
A lire aussi

, publié le 9 novembre

Incapable de faire sauter le verrou du FC Metz (0-0), Lille n'a pas réussi à faire oublier les deux défaites à Marseille et à Valence. Les Dogues sont en crise de confiance mais sont provisoirement troisièmes de Ligue 1.

Le debrief
Pour voir du spectacle, les spectateurs du Stade Pierre Mauroy repasseront. Dans le froid nordiste, Lille et Metz sont resté frigorifiés dans leurs intentions, incapables de mettre de la folie dans leur jeu. Lanternes rouges, les Messins n'étaient clairement pas venus pour faire le jeu et on ne peut pas leur en vouloir, eux qui empochent un point au goût de semi-victoire. Mieux, face au manque d'envie des hommes de Christophe Galtier, ils ont bien essayé quelques coups durant le second acte et auraient même pu espérer un peu mieux avec une supériorité numérique qui s'imposait sur une intervention plus que limite de Reinildo sur Delaine (60eme, voir L'instant T). Solide défensivement, le FC Metz a fait déjouer des Dogues qui sont clairement en plein doute.

Après ce match nul, Les Lillois ont beau être troisièmes du championnat, ils n'en restent pas moins une bête blessée. Toujours invaincus à domicile cette saison, les Nordistes n'ont remporté que deux de leurs douze derniers matchs (toutes compétitions confondues). Cette nouvelle contre-performance avant la trêve internationale vient surtout clore une semaine difficile pour les coéquipiers de José Fonte. Les deux défaites à Marseille dimanche dernier (2-1) et à Valence (4-1) ont clairement mis un coup derrière la tête d'une équipe qui marche plus que n'importe quelle autre à la confiance. Les gestes de classe d'Ikoné ou Bamba de la saison dernière semblent être un lointain souvenir et n'aident pas à créer un jeu attractif. Benjamin André a beau se démultiplier dans l'entrejeu, cette équipe de Lille est coupée en deux et très prévisible à contrer avec un bloc bas et compact comme celui mis en place par Metz samedi soir. A Pierre-Mauroy, aucune des deux équipes n'a fait le nécessaire pour l'emporter et ce triste 0-0 est finalement plus que logique.
L'instant T :
Sur un corner lillois, Oukidja relance vite à la main et lance Delaine dans un contre. Le latéral gauche se retrouve avant-centre et a un coup à jouer, le LOSC n'ayant que deux défenseurs. Alors qu'il prend le meilleur sur Soumaré en vitesse, il se fait faucher par Reinildo en position de dernier défenseur. Mr Batta sort le jaune et la sortie sur civière ne change rien à sa décision alors que le rouge s'imposait ! Incompréhensible alors que le match rentrait dans sa dernière demi-heure.
Les tops et les flops
Alexandre OUKIDJA (7)
Il est parfois loin d'être irréprochable depuis le début de la saison mais ce samedi, OUKIDJA a fait honneur à son rang de champion d'Afrique. Le portier algérien a sorti deux parades en première période sur une déviation malheureuse de Boye puis sur une volée d'Osimhen. L'attaquant nigérian risque d'ailleurs de faire des cauchemars en pensant au Messin, qui s'est interposé plusieurs fois face à lui tout au long du match.
Benjamin ANDRE (7)
On pourra lui reprocher quelques imprécisions techniques mais face à son abattage peut-on vraiment lui en vouloir ? Le milieu lillois a été au four et au moulin dans le peu de jeu proposé par le LOSC. Il aurait pu se muer en passeur décisif sur une remise de la tête vers Osimhen mais l'attaquant s'est heurté à Oukidja.
Jonathan IKONE (3)
Lors de l'annonce de sa liste, Didier Deschamps avait justifié l'absence d'IKONE pour des performances en-dedans. Samedi soir, on ne peut pas dire que le Lillois a donné tord au sélectionneur. Trop de touches inutiles, des passes dans le mauvais tempo, l'international a eu presque tout faux. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que Galtier l'a sorti en premier, à l'heure de jeu.
La feuille de match
LILLE - METZ : 0-0
Stade Pierre Mauroy (25 000 spectateurs)
Temps frais - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Batta (3)

Buts : Aucun

Avertissements : Reinildo (62eme) et André (76eme) pour Lille - Delaine (50eme) et Oukidja (75eme) pour Metz

Expulsion : Aucune


Lille
Maignan (5) - Celik (4), Fonte (cap) (5), Gabriel (6), Reinildo (5) - André (7) puis Xeka (81eme), Soumaré (5) - Bamba(3) puis Araujo (72eme), Yazici (4), Ikoné (3) puis Rémy (60eme) - Osimhen (4)

N'ont pas participé : Jardim (g), Maia, Pied, Soumaoro
Entraîneur : C.Galtier


Metz
Oukidja (7) - Centonze (6), Boye (5), Sunzu (6), Delaine (5) puis Udol (62eme)- Maïga (4), Fofana (5), Angban (4) - Traoré (5) puis Boulaya (69eme), H.Diallo (4), Nguette (5) puis Niane (85eme)

N'ont pas participé : Delecroix (g), Ambrose, Cohade, N'Doram
Entraîneur : V.Hognon

Vos réactions doivent respecter nos CGU.