Marseille

Payet pointe la défense du doigt

Payet pointe la défense du doigt©Media365

Joseph RUIZ, publié le 6 décembre

Dimitri Payet l'a reconnu : la crise pointe le bout de son nez suite à la défaite de l'Olympique de Marseille contre le FC Nantes (3-2), mercredi.

L'Olympique de Marseille s'est incliné mercredi sur le terrain de Nantes (2-3). Au micro de La Provence, le capitaine Dimitri Payet n'a pas fait dans la langue de bois, regrettant le manque de solidité défensive de ses équipiers. Sur le premier but nantais, Ocampos et Luiz Gustavo perdent un duel chacun puis Rami n'est pas au marquage du buteur, Sala. Sur le deuxième but nantais, c'est Sarr qui perd un duel puis Kamara qui n'est pas au marquage de Boschilia, buteur.


« Ce n'est peut-être pas la crise, mais on s'en rapproche... »


« C'est le pire des scénarios, on n'était pas venu chercher un tel résultat. C'est inadmissible d'encaisser des buts de cette manière. (...) Il faut voir ce qui ne va pas et tirer la sonnette d'alarme. (...) Si on fait le même match sans les trois erreurs, ça fait 2-0. Quand on prend trois buts de la sorte, on ne peut que perdre. Marquer deux buts ici sans empocher le moindre point, c'est dur. C'est tellement difficile de marquer ne serait-ce qu'un but... En donner trois comme ça, c'est rageant. Ce n'est peut-être pas la crise, mais on s'en rapproche... »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.