Hoffenheim

Coronavirus : Le propriétaire de Hoffenheim prêt à produire le vaccin

Coronavirus : Le propriétaire de Hoffenheim prêt à produire le vaccin©Media365
A lire aussi

, publié le 16 mars

Le laboratoire Curevac, du propriétaire controversé du club de Hoffenheim Dietmar Hopp, oeuvre actuellement au développement d'un vaccin contre le COVID-19.

Les informations divulguées durant le week-end par le quotidien Die Welt s'avèrent être vraies. La société allemande CureVac est en train de travailler à l'élaboration d'un vaccin contre la pandémie COVID-19 qui touche la planète toute entière. Les recherches vont bon train, et face aux avancées qui ont été faites, des propositions financières ont été transmises aux dirigeants de cette compagnie pour la vente exclusive du virus. La presse allemande a indiqué que Donald Trump et le gouvernement américain ont fait des offres pour avoir l'exclusivité des antidotes. Une démarche qui aurait conduit Berlin à faire à son tour un contre-proposition.

Hopp a osé dire non à Trump

Étant privée, cette entreprise est libre de vendre son produit - si produit il y a- au plus offrant, mais ce n'est pas son intention. Et celui qui en a fait la promesse c'est Dietmar Hopp, le célèbre propriétaire du club de Hoffenheim et qui est le PDG de cette société. « Si nous réussissons bientôt à développer un vaccin efficace contre le coronavirus, alors ce vaccin devrait atteindre, protéger et aider les gens partout dans le monde et pas seulement dans une région précise », a-t-il tonné. Une position corroborée par Robert Hettich, son directeur général et qui est aussi le principal investisseur de CureVac : « Nous voulons développer un vaccin pour le monde entier et pas seulement pour une poignée de pays ».

Pour rappel, Hopp a fait l'actualité bien malgré lui dernièrement en Allemagne après avoir été victime de moqueries et d'insultes de la part des supporters du Bayern à l'occasion d'un match de Bundesliga. Cela a conduit à l'interruption de la rencontre pendant 20 minutes, puis une reprise qui a vu les 22 acteurs s'adonner à un grand toro en guide protestation contre la stupidité des fans. Karl-Heinz Rummenigge, le président du Bayern, avait dû personnellement s'excuser auprès de Hopp.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.