Eintracht Francfort

Jovic brouille les pistes

Jovic brouille les pistes©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le 25 mai

Annoncé comme promis au Real Madrid, Luka Jovic a accordé une interview où il brouille les pistes. L'attaquant de l'Eintracht Francfort assure que la Premier League et la Serie A correspondent mieux à son jeu.

Ca y est, le jeu de poker menteur est en train de se mettre en place entre Luka Jovic et le Real Madrid. Depuis des semaines, l'attaquant de l'Eintracht Francfort est annoncé comme promis au club madrilène après l'avoir été au FC Barcelone. Mais d'après certains médias espagnols, AS et Marca en tête, le club allemand souhaite faire monter les enchères alors que Florentino Pérez ne propose « que » 50 millions d'euros pour le Serbe. Face à l'intransigeance allemande, le Real Madrid va-t-il se faire griller la politesse dans le dossier ? Une chose est sûre, Jovic est ouvert à un départ cet été. « Mon avenir est ouvert. Je vais discuter de mon avenir avec mon agent très prochainement, dit-il dans une interview à paraître dimanche dans Die Welt et rapportée par l'AFP. Mais je me réjouis d'avoir un jour l'occasion de comparer mon niveau avec celui des meilleurs joueurs du monde. Une chose est claire: je veux réussir ma carrière. »

Une sortie pour mettre la pression ?

Mais où va poursuivre son ascension celui qui a inscrit 27 buts toutes compétitions confondues cette saison ? Jovic a sa petite idée et ça ne risque pas de plaire aux dirigeants madrilènes. « Après les matchs contre Chelsea ou l'Inter Milan, j'ai eu l'impression que je me sentirais mieux en Premier League ou en Serie A, poursuit-il. La façon dont les équipes jouent me convient mieux. » Pas de Liga donc pour l'international serbe qui risque de mettre un peu plus le feu au poudre avec cette sortie médiatique. Une chose est sûre, c'est l'Eintracht qui doit se frotter les mains avec l'arrivant de nouveaux prétendants pour sa star. Les enchères peuvent enfin commencer dans le district de Darmstadt.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.