Clermont

Ligue 2 : Lens retombe dans ses travers

Ligue 2 : Lens retombe dans ses travers©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le 15 décembre

On pensait Lens reparti du bon pied après la fin de sa série de matchs sans victoire, la semaine dernière face à Brest (2-1).

Mais les hommes de Philippe Montanier ont encore montré ce qu'ils ont de pire à proposer ce samedi après-midi sur la pelouse de Clermont. Sans idées, sans occasions, et maintenus à flot uniquement parce que leurs adversaires ont manqué d'efficacité offensive, les Sang et Or n'ont jamais existé à Gabriel-Montpied (0-0). C'est bien le club auvergnat qui s'est procuré toutes les situations dangereuses dans cette affiche de la 18eme journée de Ligue 2. Dès le début de la partie, un joli mouvement collectif a permis à N'Diaye de prendre sa chance à l'entrée de la surface. Mais sa frappe en direction de la lucarne opposée n'a pas attrapé le cadre (4eme). Toujours en première période, Honorat a mis à contribution Leca d'une frappe lourde dans la surface repoussée des deux poings par l'ancien Bastiais (20eme).

A la pause, l'entraîneur lensois a sûrement eu des mots pour remobiliser ses troupes, mais le message n'est pas bien passé tant la physionomie est restée la même pendant 45 minutes. Il a d'abord fallu un retour de Centonze pour empêcher Ayé de reprendre un centre de Pereira Lage (47eme), avant que Gastien n'envoie un tir juste au-dessus de la transversale de Leca (48eme). Le gardien lensois qui, à vingt minutes du terme, s'est bien couché sur un tir croisé d'Honorat (69eme). Le reste du temps, sa défense a fait le boulot à l'instar du jeune Sagnan. Et au bout du temps additionnel, c'est Kyei qui a suppléé Leca sur sa ligne pour empêcher les Clermontois de l'emporter (94eme). Car la tête de Bayo, parfaitement placé après une remise d'Ogier, avait laissé tout le monde sans réaction mis à part l'ancien Rémois. Incapable de faire trembler les filets adverses, Clermont reste donc 10eme au classement et commence à prendre du retard dans la course aux cinq premières places. Le Racing, de son côté, garde sa troisième place mais laisse filer Metz et Brest.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.