Bordeaux

Bordeaux : Le maire veut rencontrer King Street

Bordeaux : Le maire veut rencontrer King Street©Media365
A lire aussi

, publié le 19 mai

Lassé par les épisodes de tension entre King Street et les UltraMarines, le maire de Bordeaux Nicolas Florian a demandé publiquement à rencontrer les propriétaires du club.

La situation à Bordeaux devient insoutenable. Alors que la relation entre King Street et les UltraMarines ne cessent de se détériorer, Nicolas Florian, le maire de la ville de Bordeaux, souhaite éclaircir les choses. Dans un point presse post-confinement, le maire de la ville est apparu très agacé par l'épisode que traverse actuellement le club girondin. Pour le successeur d'Alain Juppé,  « la situation n'est plus possible, car l'image du club, et de ville, est dégradée ».

« Les Girondins appartiennent à tout le monde »

Pour faire simple, l'homme politique ne souhaite pas s'entretenir avec l'actuel président du FCGB, Frédéric Longuépée, mais directement avec les dirigeants du fonds d'investissement américain King Street, propriétaire du club six fois champion de France. « J'ai deux questions à leur poser : d'une part, s'ils s'inscrivent dans la durée et, d'autre part, comment régler cette tension autour de la billetterie. S'ils ont l'intention de vendre, qu'ils me le disent tout de suite. Les Girondins appartiennent à tout le monde : Le Haillan, c'est la ville, le stade, c'est le domaine public et la mairie ne peut continuer à être spectatrice des tensions entre la direction et les supporters », a ainsi déclaré Nicolas Florian lors du point presse de ce mardi. Si pour le moment aucun rendez-vous n'a été fixé entre la mairie et les propriétaires des Girondins de Bordeaux, l'été promet d'être mouvementé sur les bords de la Garonne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.