Bordeaux

Bordeaux : Obraniak et Trémoulinas descendent le directeur commercial

Bordeaux : Obraniak et Trémoulinas descendent le directeur commercial©Panoramic, Media365

, publié le 12 mai

Antony Thiodet, directeur commercial aux Girondins de Bordeaux, a visiblement été piégé lors d'une réunion publique. Ses prises de parole n'épargnent pas Benoît Trémoulinas ou Ludovic Obraniak, qui le lui rendent bien.



Les Ultramarines ont révélé des enregistrements audio d'Antony Thiodet, directeur de stratégie commerciale aux Girondins de Bordeaux. Mettant en cause le groupe de supporters pour des menaces envers sa personne ainsi que le président Frédéric Longuépée, ce que les Ultramarines contestent, ils ont aussi dévoilé un message où Thiodet s'en prend en réunion publique à des anciens joueurs du club : selon lui, Benoît Trémoulinas, Ludovic Obraniak ou encore Christophe Dugarry travailleraient avec la même attachée de presse, Caroline Thiebaut, ce qui sous-entendrait donc selon lui qu'il y aurait une forme d'organisation de leur part pour soutenir les supporters face aux dirigeants.


Trémoulinas, qui se dit « conforté » par la teneur de ces enregistrements, a aussi exprimé son courroux face à la politique de Thiodet par rapport aux clubs amateurs de la région, à savoir « demander 3 000 euros pour en rendre ensuite 10 000 ou 15 000, et non pas acheter quatre ballons ». « Parrainer les clubs amateurs de cette façon est tout simplement indécent de la part de la direction, regrette l'ancien défenseur. Encore un dossier de plus... »






Quant à Obraniak, voici les extraits les plus croustillants : « La famille s'est construite au fil du temps, bâti par une lignée de grands dirigeants dont vous ne faites pas partie. Ni vous, ni Longuépée. Vous apparaissez, aux yeux de tous, comme de bien pâles héritiers. Claude Bez s'est déjà retourné dans sa tombe (...) L'horizon laisse apparaître un grand champ de ruines. Prions pour que vos patrons s'en aperçoivent suffisamment vite avant qu'ils n'y laissent, eux aussi, quelques plumes. » Concernant Caroline Thiebaut, celle-ci précise qu'elle n'est pas attachée de presse. Obraniak conclut à son sujet : « Ni Duga, ni Trech, ni moi n'avons eu besoin d'elle pour nous faire une opinion. Je vous invite à vous raviser la concernant, ses qualités indéniables pourraient vous être utiles pour gérer une zone de turbulence. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.