Bétis Séville

Liga : Le Real Madrid recolle au Barça

Liga : Le Real Madrid recolle au Barça©Media365
A lire aussi

, publié le 2 novembre

Après la défaite de Barcelone à Levante (3-1), le Real Madrid n'a pu faire mieux qu'un match nul contre le Betis Séville (0-0) et revient à hauteur des Catalans en tête de la Liga.

Le Real Madrid n'était pas bien plus inspiré que le FC Barcelone. Suite au revers des Blaugrana à Levante plus tôt dans la journée (3-1), les Merengue avaient l'opportunité de reprendre la tête de la Liga avec un succès à domicile contre le Betis Séville ce samedi. Mais ils se sont contentés d'un triste match nul (0-0) et restent ainsi dauphins du Barça. Avec aussi le nul entre le FC Séville et l'Atlético Madrid (1-1), ce week-end profitera au vainqueur, s'il y en a un, du duel d'outsiders opposant Grenade à la Real Sociedad ce dimanche (21h00). Le premier passerait en tête en cas de succès, alors que la seconde rejoindrait le Real et le Barça en tête du classement. Les hommes de Zinedine Zidane ne méritaient pas vraiment mieux à l'issue d'un match où trois anciens Lyonnais étaient titulaires (Karim Benzema et Ferland Mendy pour le Real ; Nabil Fekir pour le Betis).


Mendy et Fekir en évidence

Benzema s'est d'ailleurs procuré la première situation du match en sollicitant Joel (7eme). C'est ensuite Eden Hazard qui a trouvé la faille. Mais son but a logiquement été refusé pour une position de hors-jeu (8eme). Les internationaux français ont ensuite animé ce match bien terne. Ferland Mendy a délivré deux centres proches d'aboutir à un but, pour Sergio Ramos (15eme) puis Vinicius (90eme), vendangeant entretemps un face-à-face avec Joel (64eme). Benzema avait lui mis sur orbite Ramos d'une remise de la poitrine, mais Joel s'est encore interposé (44eme). Le Real est ainsi resté muet face à la pire défense de Liga cette saison. De son côté, Fekir s'est trouvé à l'origine ou à la conclusion des meilleures situations des Verdiblancos : une frappe de peu à côté (22eme), une tentative de plus de 40 mètres de Moron sortie par Thibaut Courtois (45eme) et un contre joué en solitaire pour solliciter le gardien du Real (82eme). Mais sans la réussite qui aurait pu faire basculer le match. D'où ce nul finalement logique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.