Auxerre

D. Cissé a refusé une offre de Zidane

D. Cissé a refusé une offre de Zidane©Media365

, publié le 11 août

L'ancien attaquant Djibril Cissé indique dimanche dans L'Equipe qu'il aurait pu rejoindre le Real Madrid durant sa carrière mais il avait alors dû refuser une offre de Zinédine Zidane, son coéquipier en équipe de France.



Même s'il n'a pas annoncé officiellement sa retraite, Djibril Cissé en a terminé avec le football de haut niveau. Celui qui fêtera ses 38 ans lundi attend une offre après sa dernière saison 2017-18 en Division 3 suisse (24 buts avec Yverdon en championnat) et s'occupe de sa marque de vêtements. Quand il n'officie pas comme DJ... Consultant pour RMC Sport la saison passée sur le Premier League, l'ancien attaquant livre ses meilleurs souvenirs dans L'Equipe, ce dimanche, et c'est assez savoureux.

Il y est notamment question de Zinédine Zidane. L'actuel entraîneur du Real Madrid est, tout d'abord, le plus fort élément que Cissé a côtoyé. « Techniquement très propre et un jeu tout dans la simplicité, confie l'ancien buteur au sujet de Zidane qu'il a croisé en équipe de France. Il n'était pas dans le show à faire dix passements de jambes qui ne servent à rien. Quand il en faisait un ou deux, généralement, ça débouchait sur quelque chose. Et il avait une souplesse de cheville hors du commun. »

Cissé : « Le Real Madrid et le Barça ont été sur moi »

Cissé révèle également qu'il aurait pu aller au Real Madrid et que cela lui a « fait mal au cœur » de refuser une offre de « Zizou ». « Le Real Madrid et le Barça ont été sur moi. À Barcelone, j'avais rencontré Rijkaard, l'entraîneur de l'époque. À la place, ils ont finalement pris Samuel Eto'o. Et en 2002, le Real était chaud. Un jour, en équipe de France, Zizou est venu me voir dans ma chambre pour me dire que le Real me voulait. Mais j'avais donné ma parole à Liverpool. Et pour moi, une parole, c'est plus important qu'un contrat. Refuser l'offre de Zizou, ça m'a quand même fait mal au cœur. »



Révélé à Auxerre, Djibril Cissé a été forcément marqué par Guy Roux. « Parce qu'on avait une relation spéciale. On est à l'opposé lui et moi. Il n'y avait aucune prédisposition pour que l'on s'attache. Comment un petit black foufou des quartiers a pu être en osmose avec un vieux de Colmar à l'ancienne ? D'ailleurs, plus à l'ancienne que lui, ce n'est pas possible. On se revoit de temps en temps et ça me touche vraiment à chaque fois », souligne l'ancien avant-centre qui a aussi évolué comme ailier droit à la Lazio Rome.

Cissé : « Ribéry le plus grand blagueur avec lequel j'ai joué »

« À la Lazio (2011-janvier 2012), avec le coach Edoardo Reja, on s'adorait mutuellement, c'est vraiment un mec fou. Sauf que, pour lui, j'étais un ailier droit, se remémore Cissé. Lors d'un match, il me met à droite et je plante un but et délivre une passe décisive. Du coup, pendant six mois, il m'a fait jouer à droite. Et ça marchait, car je faisais beaucoup de bonnes passes. Mais ce n'était pas mon poste. » Cissé confie aussi que Franck Ribéry a été le joueur le plus drôle qu'il a connu. « Franck Ribéry est le plus grand blagueur avec lequel j'ai joué, à Marseille et en équipe de France. Avec lui, c'était du sel dans le verre, du Musclor (gel chauffant) dans le caleçon... Un jour, il en a fait une belle à Zenden. Il a mis de la Bétadine dans son gel douche. Bolo a eu la peau rouge pendant longtemps. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.