Angers

L1 : Angers redevient dauphin du PSG avec sa victoire réaliste contre Strasbourg

L1 : Angers redevient dauphin du PSG avec sa victoire réaliste contre Strasbourg©Media365
A lire aussi

, publié le 2 novembre

Généreux et offensif, Strasbourg s'est cassé les dents sur une défense angevine intraitable, après avoir offert un penalty que le SCO s'est empressé de transformer. Les Angevins reprennent la 2eme place de L1, tandis que le Racing n'a toujours pas marqué le moindre but à l'extérieur cette saison.

Le debrief
Dauphin surprise du PSG jusqu'à la 8eme journée de L1, le SCO a ensuite calé, enchaînant avec deux défaites et un nul, un bilan encore terni par l'élimination en Coupe de la Ligue à Amiens. Restant sur 277 minutes sans marquer en Ligue 1, les protégés de Stéphane Moulin comptaient sur la réception de la bête blessée strasbourgeoise ce samedi pour se relancer. Il fallait pour cela régler un problème récurrent d'efficacité, le tacticien angevin considérant que, dans cette mauvaise passe, « les contenus étaient globalement bons », mais que ses attaquants avaient manqué de réalisme. Bahoken a retenu la leçon et transformé avec maîtrise un penalty cadeau dès la 27eme, après une faute naïve d'Ajorque sur Santamaria. Ensuite, le club du président Chabane a plié (seulement 31% de possession) sans rompre, bénéficiant des ratés de Mothiba, de la fermeté d'I.Traoré, de deux sauvetages de Thomas et d'une parade exceptionnelle de Butelle. La clémence du VAR profitait également aux locaux, qui auraient pu voir la main de Santamaria dans sa surface sanctionnée. Tout n'est pas rose cependant, Bahoken sortant sur blessure à la 40eme avant de revenir suivre la fin du match en béquille. Belle opération toutefois pour le 17eme budget de l'élite, qui était 7eme au coup d'envoi et retrouve provisoirement sa place de 2eme.

L'euphorie de la fin de saison passée et de la campagne européenne est bien loin pour le Racing, qui n'a plus la tête dans les nuages, mais les pieds au bord de la zone rouge. Les Alsaciens présentaient avant ce déplacement à Raymond-Kopa un bilan à l'extérieur catastrophique de quatre défaites et un nul, le tout sans avoir fait trembler les filets une seule fois ! Lueur d'espoir : après avoir touché le fond lors de la 10eme journée, les joueurs de Thierry Laurey avaient enlevé leur bonnet d'âne à la faveur d'une petite victoire sur Nice à La Meinau (1-0), qui leur permettait de se hisser au 16eme rang. Mais les Messins, derniers, n'étaient qu'à une unité derrière. Le besoin de capitaliser étant urgent, le coach strasbourgeois choisissait donc de reconduire le 4-4-2 offensif et les mêmes hommes qui avaient empoché les trois points la semaine passée. Si le milieu visiteur a pris rapidement le pas sur son homologue et que le trio Simakan-Mitrovic-Djiku a donné satisfaction, tout comme l'assurance tous risques Sels en dernier rempart, il n'en a pas été de même pour l'attaque, où Mothiba a connu un déchet préjudiciable et Ajorque commis l'irréparable. Quand on domine l'une des meilleures formations de l'élite sur sa pelouse pour obtenir aussi peu, on se dit que cette saison n'a pas fini d'être galère.
L'instant T :
On joue la 43eme minute, et Liénard enroule un centre à mi-hauteur dans la surface. Au point de penalty, Santamaria dégage d'abord sur sa main avant de renvoyer le danger au loin. Les visiteurs se ruent autour de M.Batta, qui laisse d'abord jouer avant d'être appelé par le VAR, qui veut prendre le temps de revoir les images... avant de confirmer la décision de l'arbitre central. Difficile à encaisser pour le RCSA, alors que des penalties ont été accordés pour beaucoup moins que ça depuis le début de la saison !
Le but
27eme minute (1-0)
Angers prend l'avantage ! Après une faute d'attaquant d'Ajorque dans sa surface sur Santamaria, Bahoken prend le ballon avec autorité. Le Camerounais s'applique pour fouetter son intérieur du droit et battre Sels (pourtant parti du bon côté) au sol sur la gauche !
Les tops et les flops
Ismaël TRAORÉ (7)
De la tête, du gauche ou du droit, le roc ivoirien a repoussé tous les centres strasbourgeois au loin, et insufflé de la sérénité à Thomas, Manceau et Aït Nouri. Relais de son coach, le capitaine a harangué ses coéquipiers au retour du vestiaire, afin qu'ils mettent davantage d'intensité dans les duels tout en gardant la tête froide, et ce afin que la victoire ne leur échappe pas. Dont acte.
Romain THOMAS (7)
Deux miracles : pour passer in-extremis devant Mothiba et renvoyer de la tête un excellent centre de Liénard lors du premier acte, et pour tacler Ajorque au moment où celui s'apprêtait à fusiller Butelle durant le second. Un homme de l'ombre qui sait mettre le bleu de chauffe et rapporte des points.
Lebo MOTHIBA (3)
Non, les Sud-Africains n'ont pas tout réussi ce samedi ! L'attaquant strasbourgeois a enchaîné hors-jeu grossier, maladresses et malchance, comme lorsque Thomas lui renvoie son centre dans le visage et que Butelle récupère la sortie de but. Il croqué la feuille de match à la 62eme, laissant le portier angevin se jeter sur lui et dévier de la jambe en corner alors que la cage était grande ouverte. Remplacé dans la foulée par Thierry Laurey, et pour cause !
La feuille de match
ANGERS - STRASBOURG : 1-0
Stade Raymond-Kopa, Angers (12 000 spectateurs environ)
Temps pluvieux - Pelouse grasse
Arbitre : M.Batta (4)

But : Bahoken (27eme, sp) pour Angers

Avertissements : Aït Nouri (89eme) pour Angers, Zohi (76eme) pour Strasbourg

Expulsion : Aucune


Angers
Butelle (6) - Manceau (5), I.Traoré (cap) (7), Thomas (7), Aït Nouri (5) - Santamaria (4) - Pereira Lage (5) puis Bobichon (85eme), Fulgini (5), Mangani (4), Ninga (4) puis Thioub (60eme) - Bahoken (5) puis Alioui (41eme)

N'ont pas participé : Petkovic, Pavlovic, Pajot, Kanga
Entraîneur : S.Moulin



Strasbourg
Sels (6) - Simakan (6), Mitrovic (cap) (5), Djiku (6), Caci (4) - Thomasson (5), Y.Fofana (4), Bellegarde (4) puis I.Sissoko (84eme), Liénard (5) puis Lala (62eme) - Ajorque (4), Mothiba (3) puis Zohi (62eme)

N'ont pas participé : B.Kamara (g), Corgnet, Carole, Da Costa
Entraîneur
:
T.Laurey

Vos réactions doivent respecter nos CGU.