Le Sénégal file en demi-finales

Le Sénégal file en demi-finales©Media365

Geoffrey Steines, publié le mercredi 10 juillet 2019 à 19h55

Le Sénégal attendait cela depuis 13 ans. Il s'est qualifié mercredi pour le dernier carré de la CAN, une première depuis 2006, grâce à sa victoire contre le Bénin (1-0).

Idrissa Gueye a délivré son équipe à la conclusion d'un long une-deux avec Sadio Mané pour transpercer plein axe la défense des Ecureuils (70eme). Les hommes d'Aliou Cissé, victorieux de l'Ouganda sur le même score au tour précédent (0-1), attendent désormais de connaître l'identité de leur prochain adversaire. Ce sera le vainqueur du duel entre Madagascar et la Tunisie ce jeudi (18h00).


Un Sénégal dominateur qui s'est fait des frayeurs

Sans Ismaïla Sarr, de nouveau forfait, le Sénégal n'est pas apparu particulièrement inspiré pendant une heure, à l'instar d'un Mbaye Niang hors du coup. Les Lions de la Terenga ont dominé stérilement tout le premier acte, sans jamais trouver la parade dans le bloc défensif particulièrement bien en place concocté par Michel Dussuyer. Les partenaires de Stéphane Sessègnon ont même fini par se créer la meilleure occasion des 45 premières minutes. Mais la talonnade de Mickaël Poté pour reprendre un centre sur coup-franc a filé juste à côté (26eme). C'est encore de l'attaquant d'Erzurumspor qu'est venue la première situation chaude de la deuxième période, bien repoussée par Alfred Gomis (48eme). Le gardien sénégalais s'est en revanche fait une énorme frayeur quelques minutes plus tard, en ratant son contrôle sur une passe en retrait d'un coéquipier. Mais le ballon a longé la ligne de but sans jamais la franchi (67eme).

Sénégal - Bénin (CAN 2019)

Deux buts refusés à Mané pour hors-jeu

Le sort avait peut-être choisi son camp. Surtout que les Béninois ont craqué physiquement au fil des minutes et laissé des espaces dont les Lions de la Terenga, l'entrant Krépin Diatta en tête, se sont délectés. Après une première alerte, l'ouverture du score de Mané étant refusée logiquement pour une position de hors-jeu (54eme), le Sénégal a pris les devants grâce à Gueye. Les situations se sont ensuite multipliées pour se mettre à l'abri. Mais un nouveau but a été refusé à Mané (74eme) et Emmanuel Imorou a sauvé un ballon sur sa ligne pour maintenir son équipe dans le coup (77eme). Mais l'espoir s'est envolé quasi-définitivement avec l'expulsion d'Olivier Verdon, qui a pris l'eau, pour une faute grossière arrêtant un Mané virevoltant et qui partait au but (83eme). Faute de break, le Sénégal a tenu son avantage sans réellement trembler jusqu'au coup de sifflet final. Il n'est désormais plus qu'à deux marches du premier titre africain de son histoire. Un rêve qu'entretient cette génération dorée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.