Les forces de l'ordre mobilisées pour la finale de la CAN

Les forces de l'ordre mobilisées pour la finale de la CAN©Media365

Nicolas Kohlhuber : publié le vendredi 19 juillet 2019 à 10h58

Avant la finale de la CAN entre l'Algérie et le Sénégal ce vendredi soir, les forces de l'ordre se préparent à Paris. 2 500 policiers et 300 sapeurs-pompiers auront pour mission d'aider les vainqueurs à célébrer sans débordements.

Le football africain se prépare à vivre sa grand-messe : la finale de la CAN. Ce vendredi soir au Caire, l'Algérie et le Sénégal s'affrontent avec l'objectif de remporter le titre continental. Au Stade international du Caire, l'ambiance s'annonce chaude. Le gouvernement algérien a spécialement affrété une vingtaine d'avions pour permettre au plus grand nombre de vivre une finale qui pourrait être historique, la dernière victoire en finale de la CAN des Fennecs remontant à 1990.

A 3 000 kilomètres de la capitale égyptienne, la fête se prépare et s'annonce belle en France. Les communautés algériennes et sénégalaises sont importantes dans l'Hexagone, les scènes de liesse pourraient être nombreuses au coup de sifflet final. Les forces de l'ordre s'organisent pour éviter des débordements comme ceux qui ont suivi la victoire des coéquipiers de Riyad Mahrez sur la Côte d'Ivoire pendant les quarts de finale. A Paris, 2 500 policiers vont sécuriser le quartier des Champs-Elysées. 300 sapeurs-pompiers sont également exclusivement dédiés à la gestion de cet événement.



Mais il n'y a pas que la capitale qui est susceptible de célébrer les Fennecs algériens ou les Lions sénégalais. A Lyon, 600 policiers sont prévus et la vente d'alcool à emporter ainsi que l'utilisation de feux d'artifice ont été interdites par le préfet du Rhône. 500 policiers seront déployés à Marseille alors qu'à Nice ou à Cannes, les rassemblements sont interdits dans plusieurs quartiers dont la Place Masséna, la Promenade des Anglais ou le Boulevard de La Croisette.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.