Djamel Belmadi (Algérie) : " On se prépare pour gagner "

Djamel Belmadi (Algérie) : " On se prépare pour gagner "©Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, publié le jeudi 18 juillet 2019 à 15h25

Le sélectionneur de l'Algérie, Djamel Belmadi, a tenu son point de presse d'avant-match, en vue de la finale de la CAN 2019, vendredi face au Sénégal. Verbatim.

La mobilisation des supporters...
Nous sommes conscients de ce qui se passe en Algérie, le peuple que l'on représente fait quelque chose de magnifique, évidemment que l'on veut gagner la finale pour eux.

L'approche du grand événement...
On essaie de préparer la finale comme tous les autres matchs, la concentration se fait d'elle même. Le ressenti des joueurs et leur approche est très clair, même pas besoin d'en rajouter. Le discours restera entre moi et les joueurs mais vous vous doutez qu'on se prépare pour gagner. Nous sommes prêts à 200% physiquement.

La victoire en poules face au Sénégal...
Le match de groupe et celui-là sont totalement différents. Le premier match n'était pas décisif alors que là c'est décisif, c'est une finale.

Le Sénégal, favori logique...
On peut évidemment perdre ce match puisqu'on joue face au n°1 du classement FIFA de la zone CAF, qui sort de la Coupe du Monde, quand vous êtes cette équipe-là tous les signaux sont en votre faveur.

Aliou Cissé, une vieille connaissance...
On ne s'est pas parlé avec Aliou, on se parlera le jour du match ou après. Je ne sais pas si deux gamins du même coin se sont déjà retrouvés en finale. C'est petit Champigny-sur-Marne, c'est exceptionnel.

Riyad Mahrez et les autres...
Mahrez c'est le genre de joueurs qui vous envoient en finale. Il se met au diapason de l'équipe, il veut plus que jamais être un leader. Je ne suis pas un entraîneur qui base son équipe autour d'un joueur mais le leader apparaît tout seul. Les critiques contre Adlène Guedioura ont été un peu trop loin lorsque je l'ai appelé. Je tiens à souligner qu'il a superbement bien géré la pression, il a complètement assuré son rôle et il est devenu indispensable à notre équipe. Si Ismaël Bennacer a disputé tous les matchs c'est qu'il en a les capacités, c'est un joueur qui a soif et envie de jouer. Ca fait deux ou trois ans qu'il est en sélection sans avoir l'opportunité de jouer et là c'est un joueur important. Delort nous a rejoint de manière accidentelle, pour lui c'est nouveau l'équipe nationale. Brahimi est un cadre qui joue dans un grand club, il a été blessé et c'était difficile pour lui mais il y a aussi l'avènement de Youcef Belaïli.

Source : DZ Foot

Vos réactions doivent respecter nos CGU.