CAN U17 : Des éléments relatifs aux fraudes sur l'âge transmis à la CAF

CAN U17 : Des éléments relatifs aux fraudes sur l'âge transmis à la CAF©Media365

Patrick Juillard, publié le jeudi 25 avril 2019 à 13h35

La CAF a reçu des éléments relatifs à l'âge des deux joueurs guinéens soupçonnés d'avoir fraudé lors de la CAN des moins de 17 ans.

La Guinée s'est qualifiée mercredi pour la finale de la CAN des moins de 17 ans, mais en coulisses les rebondissements se poursuivent autour d'un soupçon de fraude sur l'âge de deux éléments de l'effectif du Syli cadets. Si la Confédération africaine de football avait débouté lundi le Sénégal dans ce dossier, la Fédération japonaise de football lui a depuis transmis des documents de voyage afin de statuer dans ce dossier. Pourquoi la Fédération japonaise ? Parce que les deux joueurs suspectés, Aboubacar Conté et Ahmed Tidiane Keïta, sont soupçonnés d'avoir changé d'identité entre le tournoi "Dream Club" organisé par le Japon en 2017 et la CAN U17 en cours en Tanzanie. "Toutes les délégations sont en attente de la réaction que va adopter la CAF", a indiqué à l'APS un membre de la délégation de la Fédération sénégalaise de football (FSF).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.