CAN : L'Egypte refroidie par le Nigeria

CAN : L'Egypte refroidie par le Nigeria©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mardi 11 janvier 2022 à 19h10

Le Nigeria n'a pas eu de mal à défaire l'Egypte (1-0), mardi pour le compte de la première journée de la CAN.



Le match entre l'Égypte et le Nigeria était le choc à ne pas rater de la 1e journée de la CAN car il mettait aux prises des sélections qui possèdent dix trophées continentaux à eux deux. L'opposition a été un peu moins disputée que prévue et ce sont les Super Eagles qui en sont sortis victorieux. La sélection d'Augustin Eguavoen a été supérieure à son adversaire, même si elle n'a fait la différence que sur un seul but. Il a été inscrit par Kelechi Iheanacho.

Le Nigeria remercie Iheanacho

A la demi-heure du jeu, le sociétaire de Leicester City a débloqué la situation sur une magnifique reprise en demi-volée au point de pénalty. Servi de la tête par Joe Aribo, il n'a laissé aucune chance à El Shennawy. Un but somptueux et qui était parfaitement mérité pour les Nigérians. Ces derniers avaient l'emprise sur les débats, contre des Pharaons sans idées ni arguments.

La sélection de Carlos Queiroz a d'ailleurs mis beaucoup de temps pour se rebiffer. Il a même fallu attendre la 71e minute de jeu pour la voir se montrer menaçante. Mohamed Salah avait sollicité le portier adverse d'une frappe cadrée. Sans résultat. Esseulé aux avant-postes, l'attaquant de Liverpool ne pouvait pas changer le cours de la partie.


L'Égypte n'a pas existé

La fin de la rencontre a vu le Nigéria gérer tranquillement son avance au tableau d'affichage. Les Super Eagles auraient même pu doubler la mise dans le temps additionnel si El Shennawy ne s'était pas interposé devant un tir d'Ejuke.

Le Nigeria est donc sorti victorieux de ce duel, lançant parfaitement son parcours à la CAN. Pour l'Égypte, en revanche, c'est un accroc qui risque de plomber le moral. La dernière fois que les Pharaons s'étaient inclinés en phase des poules, c'était en 2004. A l'époque, ils étaient sortis dès le premier tour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.