CAN : L'Algérie confirme

CAN : L'Algérie confirme©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 08 juin 2022 à 20h05

Les Fennecs ont à nouveau fait le travail mercredi, en s'imposant en Tanzanie (0-2) en éliminatoires de Coupe d'Afrique.



L'Algérie de Djamel Belmadi s'est bien remise de son échec en éliminatoires du Mondial. Attendue au tournant avec l'entame des qualifications pour la CAN 2023, elle a réussi un sans-faute à l'occasion de ses deux premières sorties. Après le succès contre l'Ouganda samedi dernier (2-0), Belaili et consorts ont pris le dessus sur la Tanzanie ce mercredi et sur le même score.

Les Fennecs ont fait le boulot

L'emporter à Dar-Es-Salam n'était pas une tâche aisée. Jusque-là, en matches de compétition, les Fennecs ne l'avaient d'ailleurs jamais fait. Une mauvaise série qu'ils ont donc réussi à stopper. Sans forcer leur talent et en maitrisant bien leur sujet. Le latéral Ramy Bensebaini et le rentrant Mohamed Amoura ont été les deux buteurs de la rencontre.

Au sortir de 45 premières minutes assez calmes, et durant lesquelles seul Adam Ounas avait réussi à se signaler côté algérien (32e), l'arrière du Borussia M'Gladbach a lancé les siens sur la voie du succès en reprenant de la tête une remise dos au but d'Aissa Mandi, consécutivement à un coup franc de Belaili. Il fallait bien un coup de pied arrêté pour pouvoir débloquer ce match fermé à double tour.

La belle rentrée d'Amoura

La deuxième période de cette partie a vu les locaux se ressaisir. Bien qu'inférieure techniquement à son adversaire, la Tanzanie est parvenue à s'offrir quelques situations intéressantes. Déjà décisif en première période sur une tentative de Samatta, Raïs M'Bolhi, le gardien des Verts, a dû alors sortir le grand jeu pour éviter l'égalisation. Il a notamment réalisé un arrêt des poings sur un tir à l'entrée de la surface.

Côté algérien, il n'y a plus eu de temps forts jusqu'à ce que le remplaçant Amoura ne parvienne donc à soulager les siens à la 89e en conclusion d'un contre rapide. Mais, c'est parce que les visiteurs se sont surtout attelés à bien défendre et éviter de commettre les erreurs. Au final, l'objectif a été atteint et Belmadi peut être content de la copie livrée par ses troupes. Pour le sélectionneur algérien, le seul point noir de la soirée aura été les soucis physiques contractés par Adam Ounas et Sofiane Bendebka. Le duo risque de louper la prochaine rencontre, prévue en amical contre l'Iran.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.