CAN : L'Algérie bute sur la Sierra Leone

CAN : L'Algérie bute sur la Sierra Leone©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mardi 11 janvier 2022 à 16h05

Malgré une multitude d'occasions, les Algériens n'ont pas réussi à forcer le verrou de la Sierra Leone (0-0) mardi à la CAN.



Un favori n'attend jamais les grands cols pour découvrir son cahier des charges. Ainsi va la vie d'un tenant du titre. Comme tant de cadors avant elle, l'Algérie a pu l'attester, ce mardi pour son entrée en lice dans cette CAN 2021. Opposée à une vaillante équipe de Sierra Leone, la formation de Djamel Belmadi est tombée sur un os. Ce scénario, vieux comme le foot, le sélectionneur des Verts le redoutait. Son message d'alerte en conférence de presse n'a pas suffi.

L'Algérie n'a pas trouvé la faille

Il n'a pas fallu attendre longtemps pour voir le traquenard qui attendait Riyad Mahrez et sa bande. Articulés en 4-4-2 avec ses hommes forts en animateurs sur les côtés, les Fennecs ont passé toute la première période sur le faux rythme imposé par leur adversaire. Il serait réducteur de les pointer du doigt pour cela. Malgré un manque d'initiatives dans cette partie du match, l'Algérie a aussi dû composer avec le terrain bosselé de ce Stade de Japoma de Douala, peu propice aux enchaînements techniques qui définissent son jeu. En face, la Sierra Leone s'est attelée à fermer les espaces pour défendre en avançant. Sans complexe, les hommes de John Keister ont fait passer quelques frissons dans la défense algérienne, notamment par Alhaji Kamara - dont le but a été refusé (48e).

Résultat des courses, il a donc fallu une bonne heure pour que le tenant du titre commence à lâcher les chevaux. Dès lors, un nouveau match a commencé. Plus incisifs, plus fluides, les Verts ont retrouvé leurs circuits préférentiels pour multiplier les vagues. Sans un grand Mohamed Kamara, la Sierra Leone aurait dû craquer. Le portier s'est interposé sur un tir puissant de Yacine Brahimi (52e). Et quand il n'a pas joué les héros, il y a toujours eu un pied ou une jambe pour suppléer le gardien Sierra-Léonais, à l'instar de Steven Caulker face à Sofiane Bendebka (67e).

L'odeur du chaos s'est accentuée à mesure que le temps filait. L'Algérie a continué a intensifier son pressing et la Sierra Leone est restée sur un fil quand elle n'a pu ressortir le ballon. Omniprésent, Brahimi a beaucoup travaillé sur son côté. Ce dernier quart d'heure, la bande à Belmadi aurait dû le faire fructifier avec un zeste de réalisme dans le dernier geste. Benrahma (86e) ou Bensebaini (90e+1) ont encore buté sur le mur Kamara. Et à cette pluie d'occasions se sont ajoutées deux actions litigieuses (11e, 75e). Le décor est déjà planté pour le prochain match face à la Guinée Equatoriale, dimanche (20 heures).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.