CAN : Algérie, un roi au bord du précipice

CAN : Algérie, un roi au bord du précipice©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le jeudi 20 janvier 2022 à 11h24

Avec un seul point pris en deux matchs, l'Algérie est dans l'obligation de vaincre la Côte d'Ivoire ce jeudi lors de la 3eme journée de la phase de groupes de la CAN. Le champion d'Afrique en titre est en grand danger.



A l'image de l'équipe de France championne du monde en 1998 et éliminée dès le premier tour en 2002, ou encore de la grande Espagne sur le toit du monde en 2010 mais sortie aussi dès la phase de poules en 2014, l'Algérie se dirige-t-elle vers une désillusion aussi immense ce mercredi ? Championne d'Afrique en titre et récemment auréolée du titre en Coupe Arabe un mois plus tôt, la sélection nord-africaine a pourtant fortement déçu depuis son entrée en lice dans cette CAN 2021. Reversés dans le groupe E, a priori largement à leur portée, les Fennecs n'ont pris qu'un seul point en deux rencontres.

Opposés aux deux adversaires les plus abordables sur le papier, les hommes de Djamel Belmadi n'ont pourtant pas empoché le moindre succès, ni contre la Sierra Leone (0-0), ni face à la Guinée équatoriale (1-0). Le plus inquiétant est le mutisme du champion d'Afrique. A tel point qu'une rumeur faisant état d'un recours aux services d'un exorciste s'est largement répandue avant l'affrontement tant attendu contre la Côte d'Ivoire ce jeudi. Une finale de groupe qui devait initialement permettre aux deux favoris du groupe de se disputer la première place mais qui va finalement décider du sort des Vert et Blanc, derniers et au bord du précipice malgré ses vedettes. Riyad Mahrez, Youcef Belaili, Sofiane Feghouli ou encore Islam Slimani n'ont toujours pas trouvé la recette menant au chemin des filets adverses dans cette CAN 2021. Impensable !

Des retrouvailles explosives ?

L'équation est simple pour l'Algérie, une victoire contre les Eléphants sinon rien. Toujours pas qualifiés, ceux-ci joueront à fond pour assurer la première place et ne se priveront pas en outre d'écarter un rival si dangereux pour la suite de la compétition. D'autant plus qu'il s'agit d'une petite revanche pour les Ivoiriens, éliminés on ne peut plus cruellement aux tirs au but par le futur champion en 2019 au stade des quarts (1-1, 3-4 t.a.b). Bien qu'il a refusé de parler de "revanche" en conférence de presse, le sélectionneur des Eléphants, Patrice Beaumelle, a assuré que ses troupes seront prêtes au combat. "Quel que soit l'adversaire, on veut mouiller le maillot, honorer le pays et le maillot. Il faut continuer cette marche en avant, il faut être plus tueurs. Les occasions sont là, et la prochaine fois j'espère qu'on marquera plus de buts pour se rassurer". Le coup d'envoi de cette grande affiche au stade Japoma de Douala sera donné à 17h. Une rencontre à suivre en direct sur notre site.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.