CAN : Algérie et Bretagne, même combat ?

CAN : Algérie et Bretagne, même combat ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 11 janvier 2022 à 11h00

Alors qu'il dispute sa première CAN, le Brestois Haris Belkebla assure voir certaines similitudes entre la ferveur des supporters algériens et celle des Bretons...



Alors que l'Algérie, championne d'Afrique en titre, débute sa CAN mardi (14h) contre la Sierra Leone à Douala, où trois journalistes algériens ont été agressés à l'arme blanche dimanche, Haris Belkebla va disputer, à 27 ans, la compétition pour la toute première fois. Il aurait pourtant déjà dû prendre part à l'édition 2019 en Egypte, où les hommes de Djamel Belmadi avaient remporté le trophée pour la deuxième fois de l'histoire des Verts. Mais le milieu de terrain brestois avait été écarté après avoir dérapé sur un live stream de son coéquipier Alexandre Oukidja, qui était en train de jouer au jeu vidéo Fortnite quand Belkebla a affiché son postérieur à l'écran. "J'ai envie que ce soit du passé", évacue aujourd'hui dans les colonnes du Télégramme celui qui espère surtout que l'impressionnante série algérienne (34 matchs sans défaite) va se poursuivre au Cameroun.

"On aime bien montrer qu'on est partout"

Le natif d'Aubervilliers a aussi été interrogé sur les similitudes entre les supporters algériens et brestois. "Je retrouve cette ferveur à Brest. Quand il y a une victoire, ça parle du match, on sent une effervescence, assure-t-il, avant d'évoquer l'omniprésence des drapeaux bretons et algériens dans les stades. Une finale de Coupe de France qui n'a rien à voir avec la Bretagne, tu verras quand même un drapeau breton en tribunes. Pour l'Algérie, c'est pareil. Tu vas voir un match Brésil-Argentine, eh bien tu trouveras un drapeau algérien (rires). On est comme ça, on aime bien montrer qu'on est partout (rires). Contre Saint-Étienne, début décembre, j'ai vu trois drapeaux algériens à Le Blé, ça m'a fait bizarre." Il risque toutefois de croiser plus de drapeaux algériens que de bretons dans les stades du Cameroun...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.