CAN (8eme de finale) : La Guinée équatoriale élimine le Mali

CAN (8eme de finale) : La Guinée équatoriale élimine le Mali©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 26 janvier 2022 à 23h05

Vainqueur du Mali après l'épreuve des tirs au but, la Guinée Equatoriale a obtenu son accessit pour les quarts de la CAN (0-0 a.pt.b. 6-5).



Le dernier 8eme de finale de la CAN a tourné l'avantage de la Guinée équatoriale ce mercredi. Au bout d'une rencontre longtemps indécise et très décevante en terme de spectacle, la différence s'est faite aux tirs au but. Après deux heures de jeu, Nsué et sa bande se sont montrés les plus efficaces dans cet exercice.

Le Mali partait favori de cette empoignade. Mais, trop crispés, les hommes de Magassouba n'ont pas été en mesure de faire la différence dans le jeu. Il y a bien eu quelques bonnes séquences ici et là, mais aucune n'a abouti à un but. En termes d'occasions franches, il n'y en a eue qu'une seule qui mérite d'être signalée. A la 58eme minute de jeu, Mohamed Camara a envoyé le cuir au-dessus du cadre sur une reprise du plat du pied au point de pénalty. A la 81eme, le joueur du RB Salzbourg a encore loupé le coche alors qu'il avait l'occasion de délivrer les siens.

Un Mali petit bras

Du côté de la Guinée équatoriale, on a été encore plus discrets sur le plan offensif. Mis à part, Ndong (95eme) personne n'a su mettre à contribution le dernier rempart malien. Cela étant, le Nzalang Nacional n'a pas été ridicule. Dans la lignée de ce qu'il avait montré lors du premier tour, il a fait preuve d'une excellente solidité défensive. Les joueurs guinéens ont aussi été solidaires et ont fait le dos rond durant les temps forts maliens. Des efforts qui donc fini par être payants.

La loterie a donc souri à la Guinée équatoriale. Comme en 2015, les Guinéens vont disputer les quarts de finale du tournoi continental. Reste à savoir s'ils parviendront à rééditer l'exploit d'il y a sept ans en atteignant le dernier carré. Ça ne sera pas une tâche aisée face au voisin sénégalais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.