CAN 2025 : Le Nigeria prêt à suppléer la Guinée

CAN 2025 : Le Nigeria prêt à suppléer la Guinée©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 27 juillet 2022 à 15h00

Le président de la Fédération nigériane de football, Amaju Pinnick, indique que son pays est prêt à suppléer la Guinée pour l'organisation de l'édition 2025 de la CAN. Explications.



Brutale sortie du bois ou coup de sonde mûrement réfléchi ? Toujours est-il que la déclaration d'Amaju Pinnick n'est pas passée inaperçue. Au micro de différents médias, le président de la Fédération nigériane de football (NFF) a annoncé que son pays s'était porté candidat à la co-organisation de la CAN 2025, attribuée à la Guinée.

« Nous sommes en train de préparer une candidature pour l'organisation conjointe du tournoi (la CAN 2025, ndlr) avec la République du Bénin. Le ministre des Sports a donné son aval à cette candidature. Il est grand temps que le Nigeria accueille un tournoi international, car l'organisation de telles compétitions présente de nombreux avantages », a déclaré le dirigeant dans des propos rapportés par TheNewsGuru.com et Completesports.com.

"Convaincus d'obtenir le feu vert de la CAF"

A en croire le boss de la NFF, le pays des Super Eagles ne serait pas le seul sur les rangs pour accueillir cette édition, attribuée en 2014 à la Guinée alors que le plateau de l'épreuve n'avait pas encore été porté à 24 équipes, et n'en rassemblait que 16.

« De nombreux pays se sont portés candidats à l'organisation de la compétition. Nous sommes convaincus d'obtenir le feu vert de la CAF. Nous travaillons avec le ministère des Sports pour faire en sorte que le Nigeria soit le pays hôte idéal », a assuré Amaju Pinnick, membre du comité exécutif de la CAF et réputé proche de Gianni Infantino, le président de la FIFA.

Flou total sur la date et l'organisation

Alors qu'une mission de la Confédération africaine de football, conduite par le deuxième vice-président de l'instance, a récemment séjourné en Guinée, cette sortie médiatique a pour effet d'accroître le flou quant à la tenue de cette CAN en Guinée. Alors que la capacité de ce pays à organiser la compétition suscite depuis le début le scepticisme, ni la date de l'événement ni les modalités de sa future organisation ne sont connus à ce jour.

Nécessairement impactée par le « glissement » de l'édition précédente de l'été 2023 à janvier-février 2024, cette édition porte toujours le nom de code 2025 mais pourrait avoir lieu au début de l'année suivante, les mêmes causes (saison des pluies en période estivale) produisant les mêmes effets (report en hiver, période davantage météo-compatible avec la tenue d'un tournoi de quatre semaines). Quant à l'état des différentes infrastructures, il génère là aussi davantage de questions que de réponses.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.