CAN 2021 : Le Cameroun retire le marché du stade d'Olembe au groupe italien Piccini

CAN 2021 : Le Cameroun retire le marché du stade d'Olembe au groupe italien Piccini©Media365

Patrick Juillard, publié le samedi 30 novembre 2019 à 13h45

L'entreprise italienne Piccini s'est vue retirer par le ministre camerounais des Sports le marché de la construction du complexe sportif d'Olembe à Yaoundé en vue de la CAN 2021.

Trop, c'est trop. Face aux nombreux retards constatés, Gruppo Piccini s'est vu retirer le marché de la construction du complexe sportif d'Olembe à Yaoundé par le ministre camerounais des Sports. Destinée à abriter des rencontres de la CAN 2021, l'enceinte tarde à sortir complètement de terre, alors que le marché avait été signé dès le 30 décembre 2015 entre le Cameroun et l'entreprise italienne. Après lui avoir adressé un ultimatum de deux semaines pour effectuer la pose complète de la pelouse du futur stade qui portera le nom du chef de l'Etat Paul Biya, le ministre Narcisse Mouelle Kombi a décidé vendredi de sévir de façon radicale contre le groupe de BTP.

« Une incapacité à livrer les travaux dans les délais »

Un communiqué officiel énumère les manquements constatés sur le chantier : l'arrêt des travaux non autorisé par le maître d'ouvrage, l'abandon du chantier dûment constaté par voie d'huissier, la défaillance de l'entreprise caractérisée par le non-respect des engagements contractuels, la violation de la législation sociale caractérisée par l'accumulation des arriérés de salaire des travailleurs, etc. S'appuyant sur les procès-verbaux d'évaluation des ordres de service et des réunions mensuelles, le ministre des Sports constate « l'incapacité de la société Gruppo Piccini [à] livrer les travaux dans les délais. » Pas vraiment rassurant à moins de deux ans de la CAN 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.