CAN 2019 - Tunisie : Mouez Hassen, des retrouvailles douloureuses

CAN 2019 - Tunisie : Mouez Hassen, des retrouvailles douloureuses©Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, publié le vendredi 28 juin 2019 à 20h20

Titularisé dans les buts de la Tunisie face au Mali (1-1), Mouez Hassen a vécu des retrouvailles compliquées avec les Aigles de Carthage, vendredi lors de la 2eme journée de la CAN 2019.

[wu_promo offer_text="*Taux de change applicables. Offre valable jusqu'au 31 Juillet 2019" btn_text="J'en profite"
btn_link="https://www.westernunion.com/fr/fr/send-money/app/start?CampaignId=Display_Foot365&Coupon=FOOT2019"]À l'occasion de la CAN 2019, Western Union en partenariat avec Foot365 vous offre -30% sur vos frais de transfert avec le code FOOT2019


Sale début de tournoi pour les gardiens de but tunisiens. Alain Giresse a eu beau aligner Mouez Hassen à la place de Farouk Ben Mustapha, le tarif est resté le même : une bourde lourde de conséquences qui plombe sévèrement le bilan de l'équipe, qui a au moins eu le mérite de réagir ce vendredi après-midi, fut-ce avec un peu de réussite. Alors que son prédécesseur dans la cage des Aigles de Carthage avait relâché dans des pieds adverses un ballon qui semblait maîtrisable, Mouez Hassen, déjà coupable d'une erreur d'appréciation en première période, a mal lu une trajectoire rendue capricieuse par le vent tourbillonnant qui soufflait alors sur Suez. Malgré cette circonstance météorologique atténuante, le dernier rempart tunisien avait mieux à faire sur ce ballon qui lui arrivait entre les mains.

Le 19 juin 2018, du rêve au cauchemar

Le portier de l'OGC Nice n'est en tout cas pas verni sous le maillot national. Lui l'ancien international Espoirs français avait déjà été l'un des héros malheureux du Mondial 2018. Bombardé titulaire par Nabil Maaloul après de bons matchs de préparation, le natif de Fréjus avait réussi un début de match canon face à l'Angleterre avant de devoir céder sa place sur une lourde blessure à l'épaule. "Cela a été le plus beau et le pire moment de ma carrière, expliquait Mouez Hassen à Foot Mercato à la veille de cette CAN 2019. Le plus beau moment car faire partie de cette sélection, jouer une Coupe du Monde à mon âge, c'était exceptionnel. Surtout, faire un début de match pareil, je ne l'aurais jamais espéré. Ensuite, c'était le pire moment car je ne m'attendais pas à ça sur le coup."

Contre mauvaise fortune bon cœur

Le premier diagnostic des médecins lui prédit trois à quatre mois d'absence. Des complications retarderont son retour. Une fois celui-ci effectif, Mouez Hassen reste en marge du groupe. Les performances de Walter Benitez dans le but des Aiglons et les éliminations précoces du Gym en Coupes nationales ne lui laissent pas la moindre miette. L'intéressé choisit de faire contre mauvaise fortune bon cœur. "Oui, c'était triste de ne pas jouer. Mais cela aurait été encore plus triste si je n'avais pas été en équipe nationale et si je n'y étais pas revenu", se rappelle celui qui fut prêté à Southampton puis Châteauroux. Apparu contre l'Irak puis titularisé en Croatie pendant les matchs de préparation, Mouez Hassen disputait ce vendredi son premier match officiel depuis le 19 juin 2018. Le Niçois espérait certainement des retrouvailles plus heureuses.

A voir aussi :
>>>Toute l'actualité de la CAN 2019

Vos réactions doivent respecter nos CGU.