CAN 2019 : L'Algérie s'est baladée contre la Tanzanie grâce à Islam Slimani et Adam Ounas, le Sénégal a assuré face au Kenya

CAN 2019 : L'Algérie s'est baladée contre la Tanzanie grâce à Islam Slimani et Adam Ounas, le Sénégal a assuré face au Kenya©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 01 juillet 2019 à 22h55

L'Algérie a bouclé le premier tour de la Coupe d'Afrique des Nations sur un troisième succès en trois matchs ce lundi, contre la Tanzanie (0-3). Le Sénégal a attendu la dernière demi-heure pour faire exploser le Kenya (0-3) et prendre la deuxième place du groupe C.

L'Algérie a imité l'Egypte et le Maroc ce lundi en bouclant son premier tour de la Coupe d'Afrique des Nations avec un sans-faute. Malgré une équipe très remaniée (9 changements par rapport à l'équipe victorieuse du Sénégal), les Fennecs ont facilement disposé de la Tanzanie (0-3), dans un match dont le score était déjà acquis à la pause. Ils terminent ainsi en tête du groupe C et seront accompagnés en 8emes de finale du Sénégal, qui a attendu la dernière demi-heure pour se défaire du Kenya (0-3). Les Lions de la Terenga seront néanmoins au rendez-vous du tour suivant, où ils affronteront vendredi l'Ouganda (21h00). De leur côté, les Algériens devront patienter avant de connaître leur futur adversaire dimanche au Caïre, puisque ce sera l'un des quatre meilleurs 3emes.

Slimani - Ounas, ticket gagnant pour l'Algérie



Mais ils partiront à coup sûr favoris après cette phase de groupes bien maîtrisée. Les hommes de Djamel Belmadi ont compté lundi sur un duo Islam Slimani - Adam Ounas qui s'est occupé de tout pour faire la différence. Le premier a ouvert le score sur un bon service en profondeur du second (0-1, 34eme), à qui il a rendu la pareille d'une superbe remise pour un une-deux d'école sur l'action du break (0-2, 39eme). Dans le temps additionnel du premier acte, c'est encore Slimani qui a servi Ounas, dont l'accélération fulgurante a laissé sur place la défense tanzanienne et Metacha Mnata (0-3, 45eme+1). Avec un Andy Delort pas passé loin du but d'une belle volée sur corner (54eme), l'Algérie a dominé son sujet et a validé un nouveau clean-sheet. Même si elle s'est faite peur en fin de match, John Bocco (89eme) et Adi Yussuf (91eme) étant trop maladroits pour sanctionner la passivité de sa défense. Le bilan des Fennecs sur ce premier tour reste plus que positif.

Le Sénégal longtemps en échec

Les Sénégalais ont eux dû batailler pour composter leur billet pour les 8emes de finale. Après une entame poussive, ils ont pris le jeu à leur compte et ont multiplié les occasions. Mais Mbaye Niang (22eme) et Idrissa Gueye (26eme) ont buté sur Patrick Mustso Matasi, qui s'est ensuite interposé face à Sadio Mané sur penalty (29eme). Kalidou Koulibaly (36eme) et Ismaïla Sarr (45eme+1) ont à leur tour échoué à faire la différence en première période. Il a finalement dû attendre l'heure de jeu pour que Sarr trouve enfin la faille d'un bel enchaînement, avec au passage une sortie très hasardeuse du gardien kenyan (63eme, 0-1). En bon capitaine, Mané s'est chargé de mettre son équipe à l'abri. Sur un contre malicieusement joué (71eme, 0-2) puis sur un penalty qui a valu l'expulsion de Philemon Otieno pour un deuxième avertissement (79eme, 0-3). Le minimum syndical est assuré pour Aliou Cissé et ses hommes. Mais il faudra montrer autre chose pendant la suite du tournoi pour espérer aller loin.

A voir aussi :
>>> CAN 2019 : La Côte d'Ivoire passe avec le Maroc, l'Afrique du Sud est mal embarquée

Vos réactions doivent respecter nos CGU.