CAN 2019 - Eliminatoires (J4) : Adebayor et Aubameyang lâchent leurs sélections

CAN 2019 - Eliminatoires (J4) : Adebayor et Aubameyang lâchent leurs sélections©Media365

Patrick Juillard, publié le lundi 15 octobre 2018 à 20h05

Emmanuel Adebayor et Pierre-Emerick Aubameyang feront une fois de plus défaut à leur sélection, mardi en éliminatoires de la CAN 2019. Décryptage.

La 4eme journée des éliminatoires se disputera demain mardi sans deux ténors du football africain. Tous deux capitaines de leur sélection respective, le Togolais Emmanuel Adebayor et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang ne seront pas du déplacement de leur équipe, en Gambie pour le premier et au Soudan du Sud pour le second. Si les conséquences de ces défections sont comparables (Eperviers comme Panthères évolueront sans leur buteur et capitaine), leurs causes ne le sont pas forcément, au-delà de l'ego pas forcément bien placé des deux joueurs. Pour Adebayor, c'est la crainte d'une blessure qui a poussé le joueur de Basaksehir à refuser de jouer, samedi face à la Gambie (1-1). Lassé de voir les Eperviers jouer sur la pelouse, indigne à ses yeux, du stade municipal de Lomé, l'ancien Gunner avait menacé de ne pas y rejouer ; il a donc tenu parole, et ne sera pas davantage du déplacement à Bakau. "Le capitaine Emmanuel Adebayor après concertation avec le sélectionneur national n'est pas de la délégation", a simplement indiqué la cellule de la communication des Eperviers à quelques heures du départ de la délégation pour la Gambie. Si l'on ne connaît pas la teneur des échanges entre le joueur et son sélectionneur, il semble bien qu'Adebayor soit en train de prendre ses distances avec son équipe nationale, bien mal engagée dans la course à la qualification pour la CAN 2019.

Entre Aubameyang et sa Fédération, le torchon brûle toujours...


Du côté de Pierre-Emerick Aubameyang, l'absence programmée du capitaine des Panthères mardi au Soudan du Sud n'est que l'énième épisode d'une relation tumultueuse entre l'attaquant et la Fédération gabonaise de football. Après la belle victoire enregistrée samedi (3-0), "PEA" avait représenté les joueurs dans des discussions tendues avec le ministère des Sports et le Fonds National de Développement du Sport (FNDS). Raison de la discorde ? L'avion affrété par le FNDS, dépourvu aux yeux des joueurs des "commodités nécessaires" à leur déplacement dans les conditions requises. Une solution a été trouvée, avec la mise à disposition par les "plus hautes autorités du pays" d'un avion de plus de 140 places, et Daniel Cousin et ses joueurs ont pu gagner le Soudan du Sud. Mais l'épisode a visiblement été très mal vécu par Pierre-Emerick Aubameyang. L'attaquant d'Arsenal n'a pas participé à l'entraînement collectif de dimanche ; il n'est pas du voyage, et aurait menacé de ne plus revenir en sélection tant que l'administrateur du FNDS, Igor Simard, serait encore en poste, selon nos confrères de Foot241. Remonté contre l'"amateurisme" de la Fédération suite à la vraie-fausse nomination de son père au poste de sélectionneur le mois dernier, Pierre-Emerick Aubameyang reviendra-t-il en sélection ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.