Coupe des Confédérations (1er tour) : L'Allemagne s'en sort bien contre le Chili

Coupe des Confédérations (1er tour) : L'Allemagne s'en sort bien contre le Chili©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le jeudi 22 juin 2017 à 21h52

Dominée et rapidement menée, l'Allemagne est parvenue à arracher le match nul contre le Chili ce jeudi soir (1-1). Alexis Sanchez, auteur du but chilien, est devenu le meilleur buteur de l'histoire de la Roja.

Tout reste à faire dans ce groupe B de la Coupe des Confédérations 2017. Avant la dernière journée, personne n'est qualifié, et personne n'est encore éliminé. La faute aux deux matchs nuls de ce jeudi. Après le duel entre le Cameroun et l'Australie en fin d'après-midi (1-1), l'Allemagne et le Chili se sont quittés sur le même score à Kazan (1-1). Pourtant, rien ne fut simple pour la classe biberon de la Mannschaft, clairement sur un fil face au champion d'Amérique du Sud.
Mustafi se troue, Sanchez écrit l'histoire
En début de match, les Chiliens ont vite pris l'ascendant sur leurs adversaires et ont profité de la forme étincelante du duo Vidal-Sanchez pour mettre à mal à une équipe allemande joueuse mais parfois maladroite. A l'image de Mustafi, pourtant rare joueur expérimenté, auteur d'une grosse bévue sur une relance défensive. Dépossédé du ballon, le Gunner a vu Sanchez et Vidal combiner à merveille pour l'ouverture du score de son coéquipier d'Arsenal (6eme). Avec ce 38eme but en sélection, celui qui affole le marché des transferts devient le meilleur buteur de l'histoire du Chili devant Salas.
Stindl égalise contre le cours du jeu
Dans le dur pendant toute la première période, l'Allemagne a failli craquer une deuxième fois sur une frappe lointaine de Vargas qui s'est écrasée sur la barre (19eme). Mais alors qu'elles étaient au plus mal, les troupes de Joachim Löw ont égalisé juste avant la pause : servi par un centre rasant de Hector, Stindl s'est jeté dans les six mètres pour marquer d'un tacle rageur (45eme). Plus poussive, la deuxième période n'a pas offert le même spectacle. Malgré une facilité technique évidente, la Mannschaft n'a pas réussi à amener le danger sur le but de Herrera. Et la Roja, plus émoussée, a baissé en intensité. Avec ce match nul, le Chili garde les commandes à la différence de buts. Chiliens et Allemands n'ont plus besoin que d'un match nul pour aller en demies.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.