Viré en cas de défaite ? Mosimane (Al-Ahly) ne se fait pas d'illusions

Viré en cas de défaite ? Mosimane (Al-Ahly) ne se fait pas d'illusions©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 14 juillet 2021 à 19h05

L'entraîneur d'Al-Ahly, Pitso Mosimane, évoque le haut degré d'exigence que lui impose le club égyptien, le plus titré d'Afrique.

Arrivé à Al-Ahly à l'automne dernier, Pitso Mosimane avait remporté la Ligue des Champions sur le banc des Diables Rouges. Au moment de la défense de son trophée, samedi à Casablanca face aux Kaizer Chiefs, le technicien sud-africain revient sur la nature de son métier, et les immenses exigences qui sont celles du "club du siècle".

« Ici, si vous ne gagnez pas la Ligue des Champions et que vous ne gagnez pas le championnat, vous pouvez tout de suite aller voir ailleurs. C'est pourquoi je suis ici, je suis sur le fil du rasoir. J'aurais pu rester dans ma zone de confort en Afrique du Sud », a déclaré Pitso Mosimane dans un entretien en ligne avec la SAFJA (Société des journalistes sud-africains).


Une pression extrême à laquelle le chevronné technicien dit toutefois être habitué. « J'ai déjà été confronté à cela en Afrique du Sud également pour ce qui concerne le championnat, parce que je pense que lorsque vous ne gagnez pas le championnat avec mes anciens employeurs (les Mamelodi Sundowns, ndlr), vous pouvez être licencié, soyons honnêtes. » Attendu à Casablanca avec ses hommes, Pitso Mosimane sera sur le banc d'Al-Ahly samedi (21h) au complexe Mohammed V.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.