Villas-Boas s'emporte contre les accidents de la route

Villas-Boas s'emporte contre les accidents de la route©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 14 septembre 2017 à 15h23

La Confédération asiatique de football a annoncé avoir ouvert une procédure disciplinaire contre l'entraîneur du Shanghai SIPG, André Villas-Boas. Ce dernier a accusé son adversaire, le Guangzhou Evergande, d'avoir orchestré des accidents sur la route afin d'arriver en retard.

La Ligue des Champions asiatique réserve elle aussi ses affiches comme celle entre le Shanghai SIPG et le Guangzhou Evergande en quart de finale. Les deux clubs chinois font partie des plus puissants du continent et une rivalité s'est installé. Il semblerait que cet affrontement aille plus loin que le simple cadre du terrain. Le club de Shanghai est arrivé en retard après avoir rencontré des accidents sur la route. Pour André Villas-Boas, le coach, toute cette mascarade n'est que le fruit d'un plan orchestré par ses adversaires. Ça n'a pas empêché le technicien portugais et son équipe de se qualifier malgré la défaite (battu 5-1 après avoir gagné 4-0 à l'aller). Mais, l'ancien coach de Chelsea n'a pas décoléré à l'issue de la rencontre. « C'est un grand exploit pour le SIPG, parce qu'il semblerait qu'un seul club doive dominer le football en Asie, en pouvant se permettre d'y parvenir par n'importe quel moyen. Ils peuvent bloquer des hôtels ou provoquer des accidents devant nous ».

Face à cette attaque frontale vis-à-vis du club entraîné par Luiz Felipe Scolari et du même coup la Confédération asiatique de football, cette dernière a choisi d'ouvrir une procédure contre Villas-Boas. « Nous confirmons qu'à la suite des propos de l'entraîneur du Shanghai SIPG FC lors de la conférence de presse d'après-match (...) l'AFC a ouvert une procédure disciplinaire. L'affaire sera étudiée par le Comité d'éthique de l'AFC à une date qui reste à déterminer ».

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU