Ventura a signé son éviction tout seul

Ventura a signé son éviction tout seul©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 15 novembre 2017 à 20h43

Limogé de son poste de sélectionneur après la non-qualification pour le Mondial 2018, Gian Piero Ventura se serait tiré tout seul une balle dans le pied en n'écoutant pas les cadres de la Nazionale avant le barrage retour.

Accroché à son poste de sélectionneur telle une sangsue, Gian Piero Ventura a finalement été limogé par la Fédération italienne de football qui lui fait payer la non-qualification de l'Italie pour le prochain Mondial en 2018. Critiqué pour le jeu pratiqué par la Squadra Azzurra depuis sa prise de fonction après l'Euro 2016, Ventura a bien tenté de faire parler son bilan pour sauver sa tête. « Mon bilan est l'un des meilleurs des 40 dernières années. Je n'ai perdu que deux matchs (trois en fait) en deux ans. » Il en fallait plus pour la Fédé qui n'a pas apprécié de voir l'Italie ne pas être présente dans le rendez-vous du gratin mondial pour la première fois depuis 1958.

Et il semblerait que Ventura se soit tiré une balle lui-même à en croire la Gazzetta dello Sport. L'Italie dos au mur et incapable de se créer la moindre occasion lors du barrage aller contre la Suède, l'opinion publique et les cadres de la Nazionale espéraient du changement pour le retour. Buffon en tête, les cadres du vestiaire ont demandé à Ventura de passer en 3-4-3 au retour, histoire de titulariser Lorenzo Insigne. Le sélectionneur a fait la sourde oreille et a persisté avec son 3-5-2, n'offrant même pas une seule minute au Napolitain. D'où la fameuse scène de De Rossi demandant l'entrée d'Insigne à sa place. Quand on sait que le lutin du Napoli a inscrit 6 buts et délivré 5 passes, on se dit que ça n'aurait pas été de trop pour se qualifier...

 
4 commentaires - Ventura a signé son éviction tout seul
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]