USM Alger : L'entraîneur du club ne veut pas reprendre

USM Alger : L'entraîneur du club ne veut pas reprendre©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 02 juin 2020 à 18h55

Interrompus en raison de la pandémie de coronavirus, les championnats pourraient reprendre en Algérie, au grand dam de l'entraîneur de l'USM Alger, Mounir Zeghdoud.

Réuni dimanche, le bureau fédéral de la Fédération algérienne de football a décidé d'en rester à la feuille de route initialement établie le 30 avril dernier : terminer la saison 2019-2020 des Ligues 1 et 2 sur une période de huit semaines, après une période de préparation de cinq à six semaines, quelle que soit la date validée par les autorités. Alors que le confinement reste en vigueur dans le pays, qui déplore à ce jour 661 décès du Covid-19 pour 9513 cas confirmés, un tel choix ne fait pas l'unanimité chez les techniciens. « Je suis contre la reprise, alors que nous n'avons pas les moyens pour faire face à la situation sanitaire actuelle. Les responsables du football auraient dû privilégier la santé publique. Le football n'est qu'un jeu, ce sera difficile de reprendre », a ainsi déclaré à APS l'entraîneur de l'USM Alger, Mounir Zeghdoud.

« Ce sera insupportable avec la chaleur »

Et le technicien d'argumenter, avec à l'esprit la santé des joueurs. « Sur le plan de la méthodologie du sport, rejouer après quatre mois et demi, ou même plus, sera très difficile, a-t-il poursuivi... Il faudra d'abord effectuer un travail psychologique énorme pour remobiliser les troupes, d'autant plus que les joueurs ont perdu tout envie de retaper dans le ballon. Ce n'est pas évident, surtout qu'une éventuelle reprise sera en plein été, ce qui sera insupportable avec la chaleur. » Quant aux risques de contamination, ils inquiètent également l'ancien défenseur international. « C'est difficile de contrôler les joueurs, ils seront en contact permanent avec le monde extérieur, ce qui risque d'augmenter les chances de contamination au sein de l'équipe. Franchement, la compétition n'a plus de goût », a-t-il ajouté, avant de conclure. « Au début, j'étais pour l'idée de reprendre la compétition, histoire de boucler le championnat tant bien que mal, mais la situation a changé. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.