Une fessée et un titre pour le Celtic

Une fessée et un titre pour le Celtic©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le dimanche 29 avril 2018 à 15h10

Le Celtic Glasgow n'a laissé aucune chance (5-0) à son voisin de toujours, Glasgow Rangers, sous l'impulsion d'Odsonne Edouard, auteur d'un doublé. Les Verts et Blancs remportent leur 7eme titre de suite et sont encore en course pour un second triplé en deux saisons.

C'est à se demander si le Celtic n'avait pas fait exprès. Défaits à Hibernian la semaine dernière (2-1), les hommes de Brendan Rodgers avaient vu leur sacre repoussé d'une semaine. Et quoi de mieux d'être couronné pour la 49eme fois de son histoire contre l'ennemi de toujours que sont les Glasgow Rangers ? Cette fois, l'occasion n'a pas été loupée dans un Celtic Park en fusion. Les coéquipiers de Scott Brown n'ont pas fait dans la demi-mesure en s'imposant largement (5-0) contre leurs dauphins. Cette 23eme victoire de la saison permet également de conserver la couronne écossaise avec un 7eme titre de suite.Un « Old Firm » est toujours un match à part mais dimanche après-midi, la différence était trop grande entre les deux équipes. Déjà écrasés en Coupe d'Ecosse il y a quelques jours (4-0), les Rangers ont coulé sous les assauts des joueurs du Celtic qui n'ont pas mis longtemps à se mettre en évidence. Sans Moussa Dembélé, pas assez remis physiquement, c'est Odsonne Edouard qui a joué les buteurs. Le joueur prêté par le PSG s'est offert un doublé en première période (14eme, 41eme) avant de se muer en passeur décisif juste après la pause pour le but de Rogic (47eme).En course pour un deuxième triplé de suite (championnat + coupes nationales), le Celtic s'est contenté de gérer après que Forrest (45eme) et McGregor (51eme) aient creusé un peu plus l'écart entre les deux clubs historiques de la Scottish Premiership. Les Rangers ont eu quelques opportunités avec Morelos (61eme) mais c'était trop peu pour espérer décrocher une première victoire dans un derby depuis le 24 octobre 2010. Humiliés par l'ennemi juré, les « Gers » ont en plus perdu leur deuxième place au profit d'Aberdeen, vainqueur vendredi (2-0). Un dimanche historique à oublier pour les Rangers.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.