Un prochain duel Drogba-Kalou pour la présidence de la Fédération ivoirienne ?

Un prochain duel Drogba-Kalou pour la présidence de la Fédération ivoirienne ?©Media365

Patrick Juillard, publié le lundi 19 août 2019 à 19h05

Les anciens internationaux Didier Drogba et Bonaventure Kalou s'affronteront pour l'élection du prochain président de la Fédération ivoirienne de football.

La prochaine élection à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF) aiguise les appétits. Programmé en décembre 2019, le scrutin verra plusieurs personnalités s'opposer pour la succession du très contesté Sidy Diallo, entré en guerre ouverte avec de nombreux présidents de clubs. Parmi les candidats probables, Didier Drogba a avancé ses pions ces derniers jours. Si l'on en croit L'Equipe, l'ancien attaquant, retraité depuis moins d'un an, aurait déposé un dossier de candidature auprès de l'instance.

Didier Drogba : « Je veux m'impliquer davantage »

Plus tôt dans le mois, l'ex-joueur de Chelsea avait fait part de son intérêt pour le poste. « Je veux m'impliquer davantage. J'y réfléchis de plus en plus. Je connais le football ivoirien, j'ai joué en sélection pendant des années et je me suis investi dans le football ivoirien ces derniers temps (au Williamsville AC, ndlr)... Je n'ai pas encore pris ma décision, mais si toutes les conditions sont réunies, pourquoi pas ? », avait déclaré à RFI celui qui a intégré en juillet dernier la garde rapprochée d'Ahmad, le président de la CAF.

Bonaventure Kalou prêt à y aller aussi

Si sa candidature se confirme, Didier Drogba ne devrait pas être le seul illustre ancien à se présenter. La liste des prétendants n'a pas encore été dévoilée, mais elle comprendra vraisemblablement un autre ex-international, en la personne de Bonaventure Kalou. L'ancien joueur d'Auxerre et du PSG, élu maire de la ville de Vavoua (centre du pays) en octobre 2018, a semble-t-il pris goût à la politique et pourrait se retrouver à faire campagne contre son ancien coéquipier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.