Un complot contre Phillip Cocu dévoilé

Un complot contre Phillip Cocu dévoilé©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le jeudi 11 octobre 2018 à 11h48

Fenerbahçe pointe actuellement à la quinzième place du championnat turc. Un classement surprenant dont l'origine a peut-être été dévoilée par son président : un complot interne visait Phillip Cocu, l'entraîneur.

Fenerbahçe est un des clubs phares du football turc. Mais le début de saison du club stambouliote est bien en-deça de ses standards habituels. Malgré la présence de joueurs comme Mathieu Valbuena, André Ayew ou Islam Slimani, le Fener est 15eme après huit journées de SüperLig. Et la raison de ce mauvais départ pourrait être interne. Ali Koç, le président du vice-champion de Turquie vient de révéler dans une interview sur la chaîne du club une affaire à peine croyable. Un complot était mené en interne pour pousser Phillip Cocu vers la sortie.

Des entraîneurs-adjoints coupables


L'entraîneur néerlandais est arrivé cet été sur les rives du Bosphore. A son arrivée, il a du travailler avec trois adjoints turcs. En août, Erwin Koeman a renforcé le staff et cela a été perçu comme une menace par les entraîneurs-adjoints : Turgay Altay, Murat Ozturk et Alper Asci. Les trois hommes ont alors saboté le club, en ne faisant pas remonter certaines remarques vers le coach ou en divulguant des informations, notamment des vidéos et des statistiques, à des personnes extérieures au club. Certains joueurs auraient été complices et ont été exclus pour comportement non-professionnel. L'ancien tacticien du PSV devait travailler malgré les intimidations. Récemment, un tapis était dans le vestiaire, et les assistants ont déclaré qu'ils n'hésiteraient pas à enrouler Phillip Cocu dedans pour le renvoyer aux Pays-Bas. Quand le président a appris ce dérapage, il a décidé de licencier les trois membres du staff tout en confortant un manager un temps menacé par les mauvais résultats.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.