Un braquage tourne mal pour un footballeur ivoirien

Un braquage tourne mal pour un footballeur ivoirien©Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 06 octobre 2017 à 15h45

Le footballeur ivoirien George Griffiths, passé par la Hongrie l'an passé, a été tué ce jeudi en Côte d'Ivoire durant un braquage qui a, visiblement, mal tourné.

Ancien international des moins de 23 ans de Côte d'Ivoire, George Griffiths a trouvé la mort ce jeudi à Cocody, commune du nord d'Abidjan. Un décès qui est intervenu alors que le joueur, qui a évolué la saison passée sous les couleurs du club hongrois de Diosgyor, se faisait braquer son 4x4 Mercedes par deux individus. L'un d'entre eux, selon une information du journal local L'Infodrome, aurait tiré à bout portant sur le joueur, tuant sur le coup le joueur qui évoluait au poste d'attaquant.

Un retour au pays fatal pour Griffiths

Agé de 27 ans, George Griffiths a débuté sa carrière sous les couleurs du Sirocco FC de San Pedro puis à l'ASI Abengourou avant de tenter sa chance en Europe d'abord sous les couleurs du Sparta Prague puis de Diosgyor, club auquel il avait été prêté par le club tchèque. Libre de tout engagement en ce début de saison, l'attaquant ivoirien avait fait son retour au pays pour faire un point après une expérience à l'étranger qui a tourné court. Une décision qui, en fin de compte, a été fatale au natif de Treichville.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Un braquage tourne mal pour un footballeur ivoirien