Ukraine : Le Dynamo Kiev au cœur d'un scandale de détournement d'argent

Ukraine : Le Dynamo Kiev au cœur d'un scandale de détournement d'argent©Media365

Mathieu WARNIER : publié le samedi 07 septembre 2019 à 18h30

Selon les dernières révélations des Football Leaks, relayées notamment par Mediapart, le Dynamo Kiev serait au cœur d'un vaste détournement de l'argent versé par l'UEFA à la Fédération Ukrainienne de football.

Le Dynamo Kiev pourrait être dans de beaux draps ! Selon les récentes révélations des Football Leaks, le club de la capitale ukrainienne serait au cœur d'une affaire de détournement d'argent. Selon un livre publié par des journalistes du quotidien allemand Der Spiegel, dont le magazine Mediapart s'est fait écho des meilleures feuilles, le président du Dynamo Kiev aurait détourné l'argent versé par l'UEFA à la Fédération de son pays. Un détournement qui s'élèverait à 380 millions d'euros sur la période allant de 2002 à 2016 et qui a été fait via un compte bancaire que l'UEFA croyait liée à la Fédération Ukrainienne de football mais qui, en réalité, appartenait à la société Newport Management, installée dans le paradis fiscal des Iles Vierges Britanniques. Une société qui utilise comme prête-nom un avocat venant de Chypre mais dont le dirigeant n'est personne d'autre qu'Ihor Surkis, président du Dynamo Kiev et frère d'Hryorij Surkis, président de la Fédération Ukrainienne et vice-président de l'UEFA à l'époque des faits.

Michel Platini assure n'avoir rien su

Si l'instance européenne assure n'avoir pas été en mesure de tracer l'utilisation des fonds versés indûment, des inspecteurs de l'UEFA auraient mis en lumière le fait que le Dynamo Kiev a utilisé Newport Management afin de financer des transferts mais également des salaires de joueurs et des commissions destinées aux agents. Des sommes que l'UEFA verse aux fédérations pour des actions contre les discriminations, la formation des arbitres ou le développement d'infrastructures mais dont l'usage a ainsi été détourné. Si Ihor Surkis jure qu'aucun usage incorrect de l'argent n'a été fait par son club, le président de l'UEFA à l'époque des faits, Michel Platini a assuré à Mediapart n'avoir pas eu connaissance de ces agissements alors que la Fédération Ukrainienne n'a pas constaté de violation des règlements. Alors que la suspension de l'ancien dirigeant arrive à son terme et qu'il assure vouloir revenir aux affaires, ces versements détournés pourraient lui nuire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.