UEFA : Ceferin veut rester jusqu'en 2031

UEFA : Ceferin veut rester jusqu'en 2031 ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Juba Touabi, Media365, publié le lundi 11 décembre 2023 à 13h24

Aleksander Ceferin, l'actuel président de l'UEFA, semble avoir des plans ambitieux pour prolonger son mandat au-delà de la limite actuelle fixée par les statuts de l'organisation.



Selon des informations du Daily Mail, Aleksander Ceferin, en poste depuis 2016 et réélu jusqu'en 2027, travaillerait en coulisses pour contourner la règle limitant à trois le nombre de mandats consécutifs à la présidence de l'UEFA. Le premier responsable du football européen aurait proposé un amendement stipulant qu'un mandat non complet ne devrait pas être compté comme un mandat à part entière. Cette manœuvre lui permettrait d'exclure de son comptage les deux années et demie qu'il a passées à compléter le mandat de Michel Platini, lui ouvrant ainsi la voie à un quatrième mandat potentiel.

Cette proposition de modification des règles a suscité des réactions mitigées au sein du comité exécutif de l'UEFA, notamment de la part de David Gill, vice-président et trésorier de l'organisation. Le responsable anglais aurait exprimé son mécontentement, qualifiant les propositions de l'actuel président de l'instance d'antidémocratiques et contraires aux intérêts du football.

Un vote important en février

Aleksander Ceferin semble s'inspirer de la situation à la FIFA, où Gianni Infantino, en poste depuis 2016, pourrait être réélu pour un nouveau mandat grâce à un ajustement des règles. En effet, lors d'une réunion au Qatar, durant la dernière phase finale de la Coupe du Monde, le Conseil de la FIFA a décidé que les premiers mois du mandat d'Infantino ne seraient pas comptabilisés dans la limite de son mandat, lui permettant potentiellement de briguer un nouveau mandat en 2027.

Les propositions de modification des statuts de Aleksander Ceferin seront soumises au vote des 55 pays membres de l'UEFA lors du Congrès prévu à Paris le 8 février 2024. Une majorité simple de 28 votes sera requise pour que les amendements soient adoptés. L'avenir de Ceferin à la tête de l'UEFA dépend à la fois de la position des membres de l'UEFA et de l'issue du vote sur les modifications statutaires proposées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.