UEFA - Ceferin : "C'est facile de ne rien faire"

UEFA - Ceferin : "C'est facile de ne rien faire"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le vendredi 25 septembre 2020 à 18h11

Aleksander Ceferin assume les 15 000 personnes qui ont pu assister à la Supercoupe d'Europe à Budapest. Pour le président de l'UEFA, la Hongrie a pu "apporter de l'espoir" alors que certains pays du Vieux Continent continuent de devoir jouer à huis clos.



La Supercoupe d'Europe, jeudi soir entre le Bayern Munich et le FC Séville (2-1 en prolongation pour les Allemands), s'est jouée sous les yeux de 15 800 spectateurs à Budapest. "Ce n'est même pas 20% de la capacité", explique Aleksander Ceferin, le président de l'UEFA. La Puskas Arena comprenant exactement 67 889 places, c'est en réalité 23% de l'enceinte qui était occupée. Le patron de l'instance européenne s'est défendu face aux critiques concernant le contexte sanitaire et la pandémie de coronavirus : "Les mesures sont très strictes, aucun risque n'est pris concernant la santé des supporters. On ne laissera personne porter ce sujet vers un débat politique. Les campagnes politiques, c'est facile, et c'est facile aussi de ne rien faire. Il n'y a rien de plus facile, d'ailleurs, que de critiquer et attendre."

Ceferin appuie son propos en estimant avoir une sorte de responsabilité morale, une valeur d'exemple face aux différentes restrictions : "Si vous ne faites rien, vous ne ferez pas d'erreur. Mais dans ce cas, rien ne bouge. Notre priorité n°1, c'est la santé. On veut apporter de l'espoir, on veut faire ce qu'on pense être la bonne chose." Alors que l'Angleterre, l'Espagne et l'Italie continuent de tenir leurs compétitions domestiques à huis clos, la France et l'Allemagne accordent des jauges limitées de public. Mais alors que le maximum était fixé à 5 000 personnes en Ligue 1, le durcissement des mesures vient de faire passer l'autorisation à 1 000 personnes, et même à huis clos pour Marseille. Les matchs de Coupe d'Europe s'adapteront, au cas par cas, aux règlements en vigueur dans chaque pays.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.